Découvrez les auteur belges

jeudi 27 février 2014

Les déboires d'une star




Prix papier : 12,15 €
Prix numérique : 4,99 €
Nombre de pages : 136
Editions : Sharon Kena


Une jeune femme rencontre l’idole de ses dix-huit ans, huit ans après, lorsque celui-ci n’est plus rien. Après de multiples tentatives de suicide, la drogue, l’alcool et un terrible accident de voiture, pour Brian, la vie ne vaut plus rien. Elle l’aidera en lui redonnant le goût à la musique…
Mais en conquête d’une nouvelle notoriété, le jeune homme en oubliera l’essentiel et s’adonnera à une vie futile qui brisera le cœur de sa sauveuse. Ouvrira-t-il les yeux sur le mal qu’il lui fait ? Lui pardonnera-t-elle ses moments d’égarement ?
  

Je remercie Marion des Editions Sharon Kena de m’avoir permis de lire ce livre.

En une semaine, j’ai réussi à lire deux lire où je n’avais qu’une envie, frapper le personnage féminin de l’histoire.

Vous souvenez quand vous étiez amoureuse de votre idole ? Idole qui soit dit en passant à l’habitude de coucher avec une de ses groupies après chaque concert. Fait qui est de notoriété publique bien sur.
Mais si, je suis certaine que vous vous souvenez des posters qui couvraient les murs de votre chambre, ses disques qui tournaient sans cesse. C’était le plus beau, l’homme de vos rêves.


Et bien Marie, elle, n’a jamais pu oublié son idole, même après avoir été choisie pour coucher avec lui un soir et en avoir fait une grave dépression par la suite. Même après ça, Marie est amoureuse de son idole Brian.
Brian qui a fini par tomber dans l’oubli.  Mais Marie veut redonner sa gloire d’antan à son idole et par la même occasion, son cœur.

En lisant ce livre, Marie m’a énervée au plus au point, non mais comment peut-on s’abaisser à ce point pour obtenir l’attention d’un homme ?
Pourtant, on peut dire que Marie est une personne déterminée, elle n’a pas toujours la tête sur les épaules et même souvent dans ses rêves mais on ne peut pas lui enlever ça, elle est déterminée et ira jusqu’au bout de ses rêves.  Et même si elle m’a énervée, je n’ai pu m’empêcher de m’attachée à elle.

Brian, quand à lui, est difficile à cerner, c’est un homme qui semble sincère mais qui a beaucoup de démons derrière lui, des démons qui finissent toujours par le rattraper.

La grande force de Sharon Kena est l ‘émotion qu’elle donne avec ses mots, une émotion vive et sans limite.  Son écriture est très agréable, fluide, imagée et remplie de sensibilité.
Avec ce livre, je peux vous dire qu’elle m’a fait passé de l’exaspération aux larmes.

Alors, si vous voulez un conseil, lisez ce livre et lisez le jusqu’au bout.






1 commentaire: