samedi 14 avril 2018

A la lumière du petit matin





Titre : A la lumière du petit matin
Auteur : Agnès Martin-Lugand
Editeur : Michel Lafon
Parution : 29 mars 2018

Prix  : 18,95 €

  

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter jusqu’au jour où le destin la fait trébucher. Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?



Mon avis général sur l’histoire

Depuis que j’ai découvert Agnès Martin-Lugand, la sortie d’un nouveau roman est un événement que je ne peux manquer. Je remercie Camille et les Editions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir ce nouveau roman.

dimanche 1 avril 2018

Bilan de Mars




Une dystopie hors du commun où l'on fait la connaissance d'une petite communauté qui (sur)vit dans un monde rythmé par la neige et les séisme


Un roman New-adult qui ne dément pas la réputation de Jennifer Armentrout, une histoire que l'on découvre avec beaucoup de plaisir
Quoi que je lise de Colleen Hoover, je suis toujours épatée de voir à quel point elle me fait vibrer.

Un quatrième tome haut en couleur dans la lignée de précédent. Maintenant il me reste à découvrir le dernier tome de cette série.

 

Encore un mois sans Flop







Ce mois-ci, j'ai craqué deux fois.

vendredi 30 mars 2018

Les insoumis du blizzard




Titre : Les insoumis du blizzard
Auteur : Fanny Abadie
Editeur : Sarbacane
Collection X’Prime
Parution : 7 février 2018

Prix  : 16,00 €

  

Cinq adolescents vivent dans la même communauté – Josh, le dénicheur, les sœurs Nejda et Liv, Afick et le pauvre Babak. Ils n’ont jamais connu que la neige, le blizzard et la glace : le froid intense a envahi l’Europe depuis des années, décimant une grande partie de l’humanité. Coupés du monde, ils endurent des journées rythmées par l’emploi du temps que leur imposent les adultes : Ilvina, Tamund le médecin-cuistot, Hélène et le chef Kelsang. Ceux-ci vivent mal le déclin de la communauté. Kelsang, surtout, est obsédé par l’idée d’assurer une descendance à leur groupe.
Mais cela fait longtemps que la procréation est devenue artificielle ; et, dans cet environnement hostile, il ne dispose pas des moyens technologiques pour créer des embryons…





Mon avis général sur l’histoire

Première dystopie des éditions Sarbacane (sauf si j’en ai loupé, ce qui est possible), je vais donc reformuler.
Première dystopie des éditions Sarbacane que je lis.
Une première qui est une parfaite réussite.

dimanche 25 mars 2018

Avis express



Manquant grandement de temps, je vous propose des avis express des dernier livres que j'ai lu.


9 Novembre de Colleen Hoover.
Encore une fois, Colleen Hoover me prouve qu'elle peut se renouveler à chaque fois et à chaque fois, ça marche sur moi. Je suis toujours aussi fan de son écriture et de ses histoire. J'ai vraiment adoré le concept de ce roman, amoureux au premier regard, les héros de ce roman décide qu'ils sont trop jeune pour entamer une histoire vraie et prennent le pari de se voir une fois par an pendant cinq ans, une seule et unique fois par an, sans autre contact.
Les personnages sont très attachant et quand on découvre leur vie, ils le sont encore plus.
Grace à son style, Colleen Hoover nous plonge aux coeur de son histoire et nous y emprisonne, impossible de quitter ce livre, les pages se tournent sans qu'on ai envie d'arriver au bout.



Quatrième tome de la saga du clan du Hameau. Après tout ce qui est déjà arriver à cette étrange, mais fusionnelle, famille, on pourrait croire que l'auteure les épargnerait un peu. Et bien, non, pas du tout, Vermeil nous entraine dans une nouvelle aventure pleine de mystère et d'action.  Ce quatrième tome m'a attend convaincue que les trois précédent. Le dernier tome m'attend mais je ne sais pas si j'ai envie d'arriver au bout et laisser partie cette famille à laquelle je me suis vraiment attachée.



Jeu d'indulgence est le dernier livre que j'ai lu, enfin non pas lu, dévoré.  Jennifer Armentrout m'attrape en plein coeur à chacun de ses romans et la série Wait for You fait partie de mes préférées.  A chaque fois, c'est une nouvelle histoire, de nouveaux personnages, de nouveaux problème et de nouveaux amours mais il y a un fil conducteur qui nous permet de continuer à voir les personnages auxquels on s'est attaché précédemment et j'adore ça.
Avec Jeu d'indulgence, l'auteur nous entraine dans une histoire de famille très compliquée avec des personnage fort et attachant.  Les problèmes des héros de ce livre sont vraiment très fort, mais ensemble, on est plus fort, même s'il faut encore pouvoir l'admettre.
Je n'ai qu'une seule hâte, c'est de découvrir le tome suivant.

jeudi 1 mars 2018

Bilan de février 2018





Premier coup de coeur 2018. J'ai tout adoré, l'histoire, les émotions, l'écriture. Bref, ce livre m'a fait vibrée du début à la fin.

Une conclusion à la hauteur des onze mois précédents, j'ai vraiment adoré cette série.

Quel plaisir de retrouver les Imhumvamps ! Voilà une suite qui m'a fait replonger dans cet univers qui m'avait tant plus, tout en m'emmenant dans un univers encore différent. Vivement la suite.
Un premier tome qui m'a enchanté. Quel plaisir de retrouver la plume de Lil Evans


Le journal d'une âme rêveuse de Camille Pujol
Happy solo de Marie Lerouge
Evolution, tome 1, Hope de Sylvie Ginestet






Un seul achat, chez Belgique loisirs, deuxième mois à tenir mon objectif (achat uniquement en salon et chez Belgique loisirs)



Challenge binôme de février - réussi
Challenge Objectif 50 - Objectif 1 : 10 livres atteint

dimanche 25 février 2018

Evolution, tome 1, Hope




Titre : Evolution, tome 1, Hope
Auteur : Sylvie Ginestet
Editeur : Livr’s Editions
Parution : 14 février 2016

Prix  : 18,00 €


Vous avez aimé les « Imhumvamps », vous adorerez leur descendance !

Vingt-cinq années se sont écoulées depuis le rétablissement de l’équilibre.

Hope est devenue une jeune femme épanouie, menant une vie somme toute normale malgré ses différences et surtout sa famille. Alors que son existence se déroule sans surprise, soudainement, elle doit faire face à des changements physiques importants. Ne trouvant pas de réponses auprès de Lilly ou Adam, c’est vers son oncle Artur qu’elle se tourne, en espérant que son voyage au Tibet soit bénéfique.

Ce qu’elle découvrira - non seulement sur elle-même, mais aussi sur sa famille, sur les vampires - dépasse l’entendement.

Pourquoi son destin est-il si différent de celui de Kilien, le sorcier si habile?

Sortira-t-elle indemne de cette aventure qui ne fait que commencer et qu’elle n’a pas choisi de vivre ?





Mon avis général sur l’histoire

Quel plaisir de retrouver l’univers des Imhumvamps.  J’avais vraiment adoré cette série, alors comment résister à Evolution en sachant qu’il y serait question de leur descendance ?

Avec ce premier tome d’Evolution, Sylvie Ginestet nous fait faire la connaissance de Hope, la fille adoptive de Lilly, Adam, le fils de Lilly et Kilien, le frère adoptif de Hope et Adam.

dimanche 11 février 2018

Happy solo




Titre : Happy Solo
Auteur : Marie Lerouge
Editeur : Collection Coton
Parution : 17 septembre 2017

Prix  : Papier -14,99 € / ebook - 7,99 €

  

Nom de code de la mission : Happy Solo.
Cible : Laure, trentenaire et professeur d'anglais dans un lycée parisien.
Objectif : pourrir sa vie d'heureuse célibataire et la faire revenir à la raison. C'est-à-dire la rapprocher de Gaspard, alias celui qu'elle vient de mettre à la porte. Un ophtalmo parano et trop plan-plan à son goût, que ses copines considèrent pourtant comme le prince charmant et sa mère comme le futur gendre idéal.
Le plan de reconquête monté par ces dernières avec la complicité d'un agent infiltré va-t-il réussir ? L'obstination de la cible à s'enferrer dans des coups foireux, et la fuite du " docteur Mamour " vers d'autres horizons, risquent bien de tout compromettre. 




Mon avis général sur l’histoire

Si vous êtes des habitués de mon blog, vous savez que j’ai déjà lu d’autres titres de Marie Lerouge et que j’ai à chaque fois été conquise par ses écrits.

Et bien, Happy solo n’a pas échappé à cette règle !