vendredi 12 juin 2020

Le Sourire des Fées




Jamais il n'y a eu plus d'urgence à aimer


Titre : Le sourire des Fées
Auteur : Laure Manel
Editeur : Michel Lafon
Parution :  12 juin 2020
ISBN2749942276


Rose l'a dit à Lou : il faut croire encore au bonheur. Elle a toujours eu le don pour apporter de la joie à partir de presque rien. Un joli paysage, une belle lumière, le parfum d'une pivoine, le goût du chocolat noir attrapé avec la langue sur le fouet à pâtisserie, un bon repas, un fou rire qui tire les larmes, respirer à pleins poumons, danser, jouer... Ce sont ces petites doses de bonheur à pratiquer au quotidien. C'est à cela qu'il faut s'accrocher. "


Le sourires des fées, en voilà un très joli titre ! Les fées, est-ce Rose, Lou, Hermance ? Les trois ?
J'aurais tendance à dire qu'effectivement, c'est trois là sont des fées.
Trois personnages féminins, trois générations et une seul et même grand amour, voilà ce qui entoure Antoine.

Antoine qui les aime d'un amour profond lui aussi, Antoine l'homme de la maison, le grand sportif, amoureux de la montagne et qui partage cette amour avec les femmes de sa vie.
Une belle vie, loin des grandes villes, du stress et du bruit. Une belle vie entouré de gens qu'on aime et qu'on partage avec la famille et les amis au fur et à mesure des saisons.  Une belle vie que l'on pense avoir pour toujours.

Et puis un jour,...

J'ai adoré ce nouveau roman de Laure Manel dans lequel on retrouve les personnages que nous avions aimés et laissés avec La Mélancolie du Kangourou.

Ce nouveau roman est plein de tendresse et de vie. La Vie, la vraie, pas celle des contes de fées justement, la Vie avec un grand V, on y croise des sujets comme la jalousie, l'adolescence, la mort, les petits et les grands bonheurs et la maladie.  Tous ces sujets sont abordés au fur et à mesure de l'histoire mais sans jamais tombé dans le voyeurisme ou le pathétique, bien au contraire, si Laure Manel nous fait sourire autant qu'elle nous fait pleurer, c'est parce qu'elle partage avec ses lecteur des moment de vie dans se qu'elle a de plus beau et de plus triste avec une délicatesse et un respect total pour ses personnages.

Des personnages qui nous ressemblent, qui pourraient être nos voisins, nos amis, notre famille, des personnages auxquels il est facile de s'identifier, qu'il est facile d'aimer. Et oui, les personnages de ce romans sont attachant au possible, on vit et on vibre avec eux.

Avec Le Sourire des Fées, vous partirez pour un voyage dans la montagne où vous pourrez pratiquement sentir le souffle du vent sur votre visage tellement vous serez absorbé et immergé par les mots de Laure Manel.

Les histoires de Laure Manel sont authentiques, elles ne laissent personne indiffèrent et Le Sourire des Fées n'y fait pas exception.  Le talent de l'auteur est de nous prendre par le coeur à chaque fois.
En tout cas, moi, elle m'attrape à chaque fois que je découvre un de ses romans.

Et vous ? Vous n'avez pas encore découvert Laure Manel ? N'hésitez plus, foncez!!


Diplômée en lettres, Laure Manel est romancière et enseignante. Elle publie ses premier livre en auto-édition avec d'être publiée chez Michel Lafon. Ses autres romans sont les suivants (ne trouvez-vous pas que toutes ses couvertures sont pleine de tendresse ?) 


 






dimanche 7 juin 2020

Je t'aimerai toujours






Titre : Je t'aimerai toujours
Auteurs : Robert Munsch et Camille Jourdy
Public ciblé : dès la naissance
Nombre de pages : 20
ISBN : 978-2-37273-071-6


Une mère berce son bébé en lui chantant des mots tendres. 

mercredi 20 mai 2020

Le petit secret






Titre : Le petit secret
Auteurs : Séverine Vidal et Clémence Monet
Public ciblé : dès 6 ans
Nombre de pages : 32
ISBN : 978-2-37273-081-5


Sur cette plage où Will a atterri la veille a lieu un grand pique-nique. On dirait une fête, les gens rient et parlent fort. Will n’est pas d’ici, il observe, de loin. Mais soudain, Albertine chuchote : « Je connais un secret terrible ! Sur quelqu’un qui est ici. » Ces mots sont comme un coup de tonnerre. Quelqu’un tousse, un autre rougit. Chacune pense : « Albertine connaît mon secret ! » On change de conversation, on se prépare à partir.


Qu’on soit d’ici, qu’on soit d’ailleurs, et si chacun avait un petit secret ?

mercredi 4 mars 2020

La fille des deux mondes - Tome 3 - Trois derniers soupirs

SERIE


 
Titre de la série : La Filles des deux mondes
  Titre du tome : Trois derniers soupirs
Auteur : C.C. Hunter
Editeur : Michel Lafon
Parution :  6 février 2020


Une jeune mariée brutalement assassinée fait part de sa soif de vengeance à Riley, tandis que son tueur s'apprête à récidiver. Sans l'esprit d'Hayden à ses côtés, la jeune fille se retrouve seule et vulnérable face à ce nouveau danger. Elle découvre également des secrets de famille bien enfouis qui changent tout ce qu'elle croyait savoir sur ses parents.


Je remercie chaleureusement Camille et les éditions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir ce troisième tome de la série La Filles des deux Mondes car j’étais très impatiente de le lire, la fin du deuxième m’ayant laissée aux abois.
Ce troisième et dernier tome est le plus aboutit des trois. Riley gagne énormément en maturité et c’est tant mieux car elle doit faire face à des situations difficiles.
Ce tome est rempli de surprises qui m’ont étonnée et ravie car celles-ci donnent une profondeur à l’histoire et du coup, beaucoup de questions trouvent une réponse.
Déjà les deux premiers tomes étaient rythmés et plein de suspens mais celui-ci les dépasse en tout. Plus soutenu, le texte ne tient en haleine tout du long.  Le suspens atteint son apogée avant de trouver réponses à nos interrogations.
Les personnages en général gagnent en maturité car chacun vit des choses difficiles, à l’image de Kelsey et sa maman, Hayden qui doit réapprendre à vivre, le père de Riley qui doit faire face à ses choix du passé et Riley qui va voir sa vie totalement chamboulée, remettant en question la totalité de sa vie.
Malgré les chamboulements dans sa vie, Riley reste présente pour ses amis, elle est là pour leur apporter aide et soutient mais eux sont là pour elle aussi. 
L’amitié entre Riley et Kelsey va prendre un nouveau tournant quand cette dernière comprend le secret de Riley. Malgré sa propre peur, elle est déterminée à aider son amie.
Hayden, quand à lui, se pose des questions suite à des flashs qui ressemblent à des souvenirs et qui pourtant ne peuvent pas en être.
Riley continue a aider les fantômes qui ont besoin d’elle, même s’ils sont plutôt flippant comme cette mariée et plutôt agressive qui semble avoir des informations sur la mère de Riley.  Il semble qu’elle ait été assassinée par un tueur en série qui pourrait très bien avoir repéré Riley 
C.C. Hunter reste fidèle à elle-même, avec son écriture toujours aussi agréable et facile à lire.  Je trouve, toutefois, qu’elle a donné plus de profondeur à ses personnages tout en leur en faisant voir de toutes les couleurs.  Elle nous fait passer des moments d’émotion intenses qui nous empêche de fermer le livre, tant on n’a qu’une seule envie, connaitre la suite.
Tous les indices qu’elle a semés tout au long de l’histoire depuis le premier tome trouvent ici leurs réponses et souvent même de manière totalement inattendues.
J’ai vraiment adoré cette série. Les personnages, l’histoire, l’écriture, tout n’est que plaisir.  Je recommande donc cette lecteur.

dimanche 29 décembre 2019

Je suis là.




Titre : Je suis là
Auteur : Clélie Avit
Editeur : JCLattès
Parution :  27 mai 2015
Prix  : 14,50 €



Elsa n'a plus froid, plus faim, plus peur depuis qu'un accident de montagne l'a plongée dans le coma.
Thibault a perdu toute confiance le jour où son frère a renversé deux jeunes filles en voiture.


Un jour, Thibault pénètre par erreur dans la chambre d'Elsa et s'installe pour une sieste. Elle ne risque pas de le dénoncer, dans son état. Mais le silence est pesant, même face à quelqu'un dans le coma. Alors, le voilà qui se met à parler, sans attendre de réponse.

Ce qu'il ignore, c'est que pour Elsa, tout est fini, jamais elle ne se réveillera. Mais tandis que médecins, amis et famille baissent les bras, Thibault, lui, construit une relation avec Elsa. Est-il à ce point désespéré lui-même ? Ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ? 


Je suis là est un des roman les plus poignant que j'ai lu dernièrement. L'histoire est vraiment bien écrite et les personnages sont très attachants.

vendredi 27 décembre 2019

Toi contre moi




Titre : Toi contre moi
Auteur : Jenny Downham
Editeur : POCKET
Parution :  21 juin 2012
Prix  : 7,50 €


Mikey McKenzie et Ellie Parker sont amoureux. Elle a 16 ans, lui 18. C'est leur premier grand amour. Pourtant, rien ne les destinait à se rencontrer. 
Elle, issue d'un milieu aisé, bonne élève, se préoccupe avant tout de réussir ses examens. 
Lui, habitué des services sociaux, travaille pour soutenir sa famille et s'inquiète pour sa sœur, cloitrée à la maison depuis qu'elle a été violée par un lycéen des beaux quartiers. 
L'ennemi de Mickey. 
Le frère d'Ellie.




Il y avait longtemps que je voulais lire ce livre, le sujet particulier de ce roman m'intriguait, comment aborder un sujet aussi grave sans que ça ne pèse sur l'histoire ?

Les personnages principaux sont le frère (Mikey) de la "victime" (Karyn) et la soeur (Ellie) du "suspect" (Tom), au fur et à mesure que l'on avance et que l'on découvre l'histoire, les deux personnages se rapprochent mais pas sans combattre leur attirance.

J'ai lu énormément de critique positive sur ce livre mais malheureusement, mon avis ne rejoindra pas le groupe des critiques positives. En effet, si je reconnais que le sujet est intéressant, je trouve que l'auteur nous traine en longueur pour arriver à une fin qui ne nous apprend rien.
La narration à double vue est intéressante, connaitre le point de vue de chaque côté de "l'agression" aurait pu être passionnant, mais, pour ma part, il m'a manqué un peu de concret.  On se demande quand même si le sujets tourne autour de Karyn et Tom ou des deux héros Mikey et Ellie.
Le coté caricatural des deux familles m'a beaucoup dérangée, ça m'a vraiment fait penser aux familles "Groseille" et "Le Quesnoy". A mon sens, trop dans l'exagération.

Le point positif de l'histoire, si je puis dire, c'est que l'on met longtemps avant de découvrir la vérité. Malheureusement, on met longtemps pour tout et j'avoue que j'ai, par moment décroché.

Ce roman est surement un bon roman pour beaucoup de lecteur, mais personnellement, je suis totalement passé à coté. Dommage.