Découvrez les auteur belges

mardi 15 avril 2014

Visions nocturnes




Prix : 20,72 €
Nombres de pages : 346
Editions : Persée


Prudence se met à rêver chaque nuit de ces deux étranges fillettes et voit défiler leur vie comme un film. Elle découvre qu’elles ont un lien direct avec la mort de plusieurs gamines dont les meurtres d’une cruauté inouïe n’ont jamais été résolus.

En enquêtant sur cette affaire criminelle qui a débuté dans les années soixante-dix et tout en mettant ses dons de voyance à contribution, la jeune femme va plonger dans l’horreur où fantômes et sorcières vont se croiser dans un bain de sang.



Je vais commencer par vous parler de la couverture qui est tout simplement magnifique et très représentative de l’histoire.  C’est elle qui m’a attirée en premier lieu. Dès que je l’ai vue, j’ai eu envie de découvrir ce qui se passait derrière.
Et je peux vous dire une chose, j’ai vraiment bien fait de l’ouvrir !

L’histoire est un thriller fantastique avec un fond de romance, le tout savamment dosé.
Les premières pages nous plongent dans le premier rêve (cauchemar) de Prudence, nous entrainant ainsi directement dans le cœur de l’histoire.  Dès le début, le suspens est bien présent et il ne nous lâche pas jusqu’à la fin.
L’auteur nous entraine toujours plus loin dans la vie de ses personnages, Prudence et Lulubelle, nous donnant petit à petit des indices qui nous permettent d’arriver là ou nous ne pouvions pas nous y attendre.


Une fois commencé vous ne pourrez vous arrêter de lire ces pages, tant l’histoire est prenante et qu’il devient indispensable de connaître la suite de l’histoire.

Du côté des personnages, on ne peut que craquer pour la pauvre petite Lulubelle qui subit les moqueries et méchancetés de ses camarades de classes, sa maîtresse d’école qui ne la comprend pas et ses parents, un père alcoolique et violent et une mère amorphe.  Heureusement qu’elle a sa tante Gabrielle et son amie Faustine, bien que Faustine commence à lui faire un peu peur, tout comme à nous, lecteur.
Faustine, amie réelle ou imaginaire ?  En tout cas, cette petite est très spéciale et assez effrayante, son point positif, c’est qu’elle aime Lulubelle et est prête à tout pour la défendre, quoi que…

Prudence est médium, elle voit et parle au fantôme même si elle aimerait que ces derniers l’oublient.
Prudence est une jeune femme attendrissante qui n’a pas eu beaucoup de chance dans la vie, sa mère est une vraie peste qui la déteste, son mari est décédé et sa vie sentimentale est depuis une véritable traversée du désert.  J’ai vraiment beaucoup aimé Prudence qui malgré ses déboires reste forte, ouverte et sympathique.

Doniphan, quel prénom étrange, je vous l’accorde, est un jeune homme au cœur brisé par sa femme qui est partie avec son meilleur ami ainsi qu’avec sa petite fille Pauline.  Mais dès sa rencontre avec Gabrielle, on sent l’étincelle entre ces deux là.  Etincelle, oui, mais rien n’est jamais simple, surtout quand on a deux personnes qui doivent se protéger pour ne plus souffrir.

Par contre, j’ai détesté la mère de Prudence qui n’est qu’une garce narcissique et la mère de Lulubelle qui est beaucoup trop faible et perdue que pour pouvoir protéger sa petite fille.

L’écriture de Nathalie Siwek est un pur régal pour le lecteur.  Tout est réuni pour que ce livre soit une réussite, la fluidité de l’écriture, le langage choisi et les émotions qui submerge le lecteur.

Vous l’aurez compris, Visions nocturnes est un vrai coup de cœur comme je n’en avait plus eu depuis un certain temps.

Je remercie les éditions Persée pour cette superbe découverte.



7 commentaires:

  1. C'est vrai que la couverture est très belle! Le roman a l'air de très bien se lire :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce roman , il est excellent.

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes envie de le lire ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas tu m'intrigues vraiment!

    RépondreSupprimer
  5. oh je ne connaissais pas du tout mais tu as raison la couverture est très jolie. Je suis assez curieuse de découvrir Lulubelle, de même que le mélange de genre dans le roman. Ca m'intrigue pas mal.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre commentaire concernant mon roman "Visions Nocturnes" et comme vous pouvez vous en douter, je suis aux anges. Vous avez su retranscrire mon histoire et donner envie de le découvrir. Merci pour ces belles paroles qui me vont droit au coeur. Pour info, mon troisième roman qui s'intitule "Sang, lien de parenté" sort dans quelques mois (j'espère avant les vacances d'été) aux éditions Persée.
    Je vous souhaite d'autres lectures toutes aussi enrichissantes. Bien amicalement. Nathalie Siwek

    RépondreSupprimer