Découvrez les auteur belges

mercredi 2 avril 2014

L'ogre au pull vert moutarde




Prix : 9,99 €
Nombres de pages : 160
Editions : Sarbacane – collection Pépix


Abdou et Yoan vivent dans un foyer pour enfants. Vous savez, les enfants dont personne ne veut… Ceux qui n’ont « pas d’avenir », comme le répète l’horrible Directeur du foyer. Heureusement, les deux copains ont de la ressource. Et quand ils découvrent que le nouveau veilleur de nuit, ce bonhomme énorme et très très laid, là, est un OGRE, ils ripostent : pas question de se laisser croquer comme des cookies !

  
Pour commencer, je remercie chaleureusement les Editions Sarbacane pour ce partenariat.

Abdou et Yoan sont tout deux dans un foyer pour enfants, leur vie n'a pas été rose jusque là mais ils sont plein de vie et de malice.  Ensemble, ils prennent plaisir à jouer des tours au plus petit ainsi qu'aux nouveaux adultes qui viennent travailler au foyer.
C'est ainsi qu'ils se retrouvent face à un ogre qui a réussi à se faire engager comme veilleur de nuit.  Lorsqu'ils découvrent que l'ogre est, en fait, là pour les manger, ils ne sont pas du tout disposés à se laisser faire.


L'histoire est racontée par Abdou qui est un petit garçon plein de vitalité et d'humour.  Comme tous les enfants de son âge, il a une imagination débordante, surtout lorsqu'il s'agit de faire des bêtises avec son ami Yoan.
J'ai beaucoup aimé Abdou et Yoan.  Ceux deux amis de foyer ont une maturité due à leurs conditions de vie, mais ils gardent quand même l'innocence de leur âge.  Ils se veulent « caïd » mais ils ont un grand cœur, surtout quand il s'agit de protéger leurs camarades.

Marion Brunet offre à nos jeunes enfants une histoire très drôle et très bien écrite avec un langage qui leur est totalement adapté, sans oublié l'humour de l'auteur qui est omniprésent dans ce livre.  Elle a entrecoupé son histoire de bonus tout délectable qui ne pourront que plaire à nos enfants chéris. 
L'histoire racontée par Abdou semble par moment être un peu brouillon pour nos yeux d'adultes mais si vous observez vos enfants, vous constaterez rapidement qu'ils sont eux-mêmes très brouillon, ils commencent une chose puis passe à une autre, lorsqu'ils racontent une histoire ils s'égarent facilement, exactement comme Abdou raconte son histoire.

Je trouve que cette façon de faire rapproche le jeune lecteur du narrateur, lui permettant de mieux s'émerger dans l'histoire, tout comme les petits apartés où le narrateur s'adresse directement à son lecteur, l'incluant dans l'histoire.

Une petite pépite, une histoire d'amitié, de solidarité et de tolérance, voilà ce qu'est ce livre de la collection Pépix de chez Sarbacane.  

On peut dire que les deux premiers roman de la nouvelle collection Pépix sont une réussite et nous annonce de futures lectures intéressantes pour nos jeunes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire