Découvrez les auteur belges

mardi 17 mai 2016

Mon cher stagiaire



Titre : Mon cher stagiaire
Auteur : Anouk Laclos
Editions Calmann-levy
Nombre de pages : 302
Prix numérique : 15 €

  

Une pétillante quadra devenue veuve avant l’heure se voit confier les reines de l’empire de champagne Van Styn.

Un jeune étudiant américain à l’ambition débordante et au charme fou rêve d’y faire un stage.

Anouk laisse sa chance à Andrew dont la soif d’apprentissage va se révéler troublante…

Entre bulles de champagne et déplacements professionnels de rêve commence alors une initiation enivrante aux plaisirs à la française, mais jusqu’où Anouk osera-t-elle aller ?



Un premier roman de grande qualité


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie Babelio et les Editions Clamann-Levy pour cette découverte.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture sera très sobre de par sa photo mais le titre largement mis en valeur limite fortement cette sobriété, rendant la couverture très attirante, impossible de passer à côté sans la voir.

Mon avis général sur l’histoire

Ce roman est classé dans la catégorie « Erotique » et effectivement les scènes érotique le sont vraiment, pas de fausse pudeur, ici l’auteur assume pleinement son choix en nous offrant des scènes qui peuvent parfaitement être classée Erotique. Mais attention, j’ai bien dit « Erotique » et par « porno », la différence est justement là, car il n’y a aucun moment où l’on peut dire que les moments sont vulgaires, bien au contraire, les moments intimes sont très délicats et tendres.

J’ai choisi volontairement de vous parler en premier lieux du côté « Erotique » de l’histoire car ce roman est classé dans cette catégorie, mais celle-ci est loin de définir avec justesse ce roman car l’histoire d’Anouk ne tourne absolument pas autour des Erotique qui sont finalement très peu nombreuses.  Je me suis même surprise à être étonnée de voir apparaître une scène érotique car en lisant ce livre, j’oubliai régulièrement qu’il était catégorisé Erotique.

J’ai beaucoup aimé l’histoire de cette jeune veuve qui se retrouve à la tête de l’entreprise champenoise de son défunt mari et de la famille de ce dernier. Famille qui est loin d’apprécier Anouk et qui est prête à tout pour la destituée.
Avec ce livre, vous allez être plongé dans le monde des bulles, un monde fait d’or et de paillettes, de luxe et volupté.
Les explications qui tournent autour du champagne sont vraiment très intéressante et on apprend bien des choses, enfin pour ma part, des choses que je ne connaissais pas.

Pour couronner le tout, l’auteur nous offre un final totalement inattendu qui donne une vrai plus au roman.

Les personnages

Anouk vient de perdre son mari, décédé après trois ans de souffrance.  Elle se retrouve à la tête de l’entreprise familiale où sa belle-famille l’attend au tournant. Mais Anouk est une jeune femme pleine de ressource et d’idée et bien qu’elle soit complètement anéantie par la perte de son mari, elle va se battre pour le rendre fière d’elle, où qu’il se trouve… jusqu’au jour où des révélations inattendue lui renvoie une image moins idyllique de son défunt mari.  Malgré les coup qui la frappe les un après les autres, Anouk reste debout et continue à se battre, c’est une femme forte qui a la tête sur les épaules.

Andrew, jeune américain prêt à tout pour décrocher un stage chez Van Styn.  C’est un jeune homme plein d’ambition qui se révèle être une perle rare.  Il est très compétant et se plie en quatre pour satisfaire sa patronne. Mais ce jeune homme est-il aussi innocent qu’il en a l’air ?

Avis sur le style de l’auteur

Anouk Laclos est une auteure française qui nous offre ici un premier roman de haute qualité.  Elle écrit avec beaucoup d’intelligence et on sent bien le travail effectué en amont ainsi que le plaisir qu’elle a pris à écrire son roman.
L’écriture est très fluide, les détails sont intelligemment distillés et les scènes érotiques sont écrites avec beaucoup de délicatesse, sans faux semblant mais sans vulgarité.
Pour un premier roman, on peut dire qu’Anouk Laclos fait très fort.






1 commentaire:

  1. J'ai vu ce livre partout ces dernières semaines ! Il a l'air pas mal !

    RépondreSupprimer