Nouveauté à découvrir

vendredi 9 octobre 2015

La fille de la ville


 

Titre : La fille de la ville
Auteur : Boris Lanneau
Editions Sarbacane
Nombre de pages : 293

Prix : 15,50 €


Cinq potes à la vie à la mort, cinq gars de la campagne : ils se sur- nomment « l’Équipe ». Il y a Attila, le chef ; Dolby, le petit gros ; Dudu, celui qui conduit la 2-Chevaux, toujours bien coiffé dans ses chaussures bateau. Le quatrième, fou et footeux, c’est Jmenba, qui rêve de Gepffroy-Guichard. Et le dernier, c’est Rouge-Gorge, le poète.

Cinq gars de la campagne, avec une 2-Chevaux et des rêves de fille de la ville – cette fille incroyable qui les a tous éblouis l’été dernier. Il paraît qu’elle revient le mois prochain. Tous veulent la conquérir, bien sûr…

… mais suite à une chasse au lièvre à fond la caisse, tout tombe à l’eau : la 2-Chevaux et les rêves. Heureusement, l’Équipe n’a pas dit son dernier mot !...



Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie les éditions Sarbacane de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture est pleine de peps. Elle attire le regard et prête à sourire.  Elle est très prometteuse.

Mon avis général sur l’histoire

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas vraiment accroché à cette histoire, ce qui est très dommage car l’histoire en elle-même est chouette mais j’ai beaucoup trop décroché.
Je suis quelqu’un de très structuré et j’ai besoin que les choses autour de moi le soin également et ici, dès le départ, j’ai senti que ça allait partir dans tous les sens.  Alors oui, c’est une histoire pleine de vie où tout bouge tout le temps, trop peut-être ?  Je me suis sentie très vite dépassée par les événements, ne sachant plus trop où donner de la tête.  Du coup, je n’ai pas pu m’impliquer dans l’histoire et l’apprécier à sa juste valeur car l’idée est vraiment chouette, l’histoire est sincère et vivante.  On sent parfaitement bien le lien qui unit les cinq amis.  C’est une très belle histoire d’amitié entre eux mais qui malheureusement n’ont pas réussi à m’intégrer dans leur groupe alors que je pense que l’on doit prendre beaucoup de plaisir à lire cette histoire si on parvient à s’identifier et s’intégrer au groupe.

Les personnages.

Nous suivons les cinq amis tout au long de cette histoire, cinq amis unis que les doigts de la main, cinq amis complémentaires.

Avis sur le style de l’auteur

L’écriture de l’auteur est particulièrement vivante et passionnée.  Tellement vivante que l’on ressent l’énergie mise dans l’écriture du roman, une énergie très vive qui m’a donné le tournis.
L’auteur nous donne un maximum d’information tout au long de son roman, on voit bien tout le travail accompli, tout comme on ressent la bonne humeur de l’auteur et l’affection qu’il a pour ses personnage.
Je pense que le texte manque trop de structure pour me plaire, du moins pour le moment, peut-être que si je relis ce livre plus tard dans un moment où j’aurai plus besoin de légèreté, il me plaira d’avantage.







3 commentaires:

  1. Dans l'ensemble, je suis assez d'accord avec toi concernant l'histoire...

    RépondreSupprimer
  2. Une histoire qui a l'air débordante d'énergie... Je ne sais pas si je lirai ce livre, mais pour l'instant, je ne pense pas^^'

    RépondreSupprimer
  3. J'avais adoré un autre livre de l'auteur, ton avis refroidit un peu

    RépondreSupprimer