Découvrez les auteur belges

jeudi 16 avril 2015

Menteuse à mi-temps





Titre : Menteuse à mi-temps
Auteur : Alyson Noël
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 268
Prix : 14,00 €


Alex a 17 ans et une montagne de problèmes : son père l’a abandonnée, ses notes dégringolent et elle n’a aucune idée de ce qui l’attend après le lycée. Pour laisser ses angoisses derrière elle, elle s’évade souvent à Los Angeles avec M, sa meilleure amie. Là-bas, personne ne sait qui elle est, et rien ne l’empêche de tromper son monde… Mais un mensonge en entraîne un autre et, prête à tout pour garder son secret, Alex se retrouve malgré elle empêtrée dans une toile inextricable.

On a tous un secret… quel est le vôtre ? 



Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie les Editions Michel Lafon pour cette découverte. Nous en avons profité pour nous faire une lecture commune avec ma copine du blog Les lectures d'une vie

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Une couverture très fraiche et plutôt jolie.

Quelques mots sur l’histoire

Alex s’est un peu perdue en chemin, de jeune fille populaire ayant de bonnes notes, elle est devenue effacée et invisible en classe, même quand elle va au court.  Elle ne sait plus trop bien où elle en est dans sa vie, elle a l’impression que celle-ci part n’importe comment et qu’elle ne peut rien y faire.  Ses rêves d’Université s’éloignant à toute vitesse, elle n’a plus aucun intérêt pour les cours. Alors, elle ment. Elle ment pour cacher ses absences, pour justifier ses échecs, pour s’inventer une vie différentes.  Mais mentir, ça vous revient vite en pleine face.

Mon avis général sur l’histoire

Menteuse à mi-temps est une histoire légère sur les difficultés de l’adolescence, sur le fait que lorsqu’on à 17 ans, on rêve d’en avoir 20 et de faire partie de la cours des grands et ce, encore plus, si l’on vit en Californie, entouré de gens beau, riche et intelligent.
Cette histoire est idéale pour passer un bon moment de détente.

Les personnages

Pendant un certain temps, j’ai eu envie de frapper Alex, de la secouer, de lui crier de se réveiller, que sa vie, c’était elle qui en faisait ce qu’elle était et que si elle voulait que sa vie soit meilleure, elle devait se remuer, je trouvais qu’elle se plaignait trop facilement mais après elle m’a fait de la peine, elle essaye de s’en sortir, de ne plus mentir, de devenir meilleure, c’est à partir de là que je l’ai vraiment appréciée.
Quand à sa copine M., c’est le stéréotype des Californienne pourrie gâtées qui ont tout cuit dans leurs mains, que chacun pense plus heureuse que la moyenne mais qui en fait sont plus malheureuse que n’importe qui car la carte gold de papa est là pour compenser l’amour et l’attention qu’on ne leur accorde pas.  Mais malgré tout ça, je ne trouve pas que ce soit une bonne amie.

Avis sur le style de l’auteur

Je connaissais le style d’Alyson Noël pour avoir lu la série Eternels.  Ici, le registre est totalement différent mais l’écriture fluide et agréable que j’avais appréciée est toujours bien présente.  C’est une autre facette de l’auteur que je suis contente d’avoir découvert et qui m’a beaucoup plu.

L'avis des Lectures d'une vie : AVIS








3 commentaires:

  1. C'est le genre de livre qui passe nickel lorsque on est au soleil sur son transat haha :P

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais pas qu'Alyson Noël avait écrit ce livre aussi :) ton avis donne envie ^.^

    RépondreSupprimer
  3. Le titre me donne déjà bien envie !

    RépondreSupprimer