Découvrez les auteur belges

jeudi 12 mars 2015

La planète du sexe




Titre : La planete du sexe
Auteur : Erika Sauw
Editions Artalys
Nombre de pages : 51
Prix numérique : 1,99 €
         

         
À sept cents années-lumières de la Terre, autour d’une étoile rouge, gravite une planète dont les habitants ressemblent trait pour trait aux êtres humains. Les femmes y sont d’une beauté surnaturelle. Comme elles ont beaucoup de loisirs et ont un tempérament très chaud, le sexe est leur passe-temps favori. Elles apprécient particulièrement les hommes de la Terre, surtout ceux que la nature a pourvus d’une imposante virilité. C’est ce qui vaudra à Mathieu, jeune homme bien membré, d’être « invité » chez elles. Il en sera ravi mais devra apprendre à obéir à sa maîtresse Kaenima, car ce sont les femmes qui détiennent l’autorité. Il découvrira aussi certains aspects plus sombres de cette planète, où il n’y a pas que la végétation qui est noire.


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie Jess et les éditions Artalys pour ce partenarait.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Une couverture très sensuelle.

Quelques mots sur l’histoire

Alors qu’il s’apprête à violer une jeune fille, Mathieu est enlevé par une extraterrestre qui l’emmène sur sa planète. Une planète où il faut toujours chaud, où les femmes font la loi et sont civilisée et où les hommes sont des considéré comme des animaux, servant juste à la reproduction et où les femmes vivent pratiquement nue et constamment excitée.
Et voilà Mathieu devenu l’esclave sexuel de Kaenima et ses filles.

Mon avis général sur l’histoire

Voilà une histoire étonnante et originale.  Nous nous retrouvons sur une planète à sept cents années lumière de la terre et où les femmes sont reines, évoluées, intelligentes et accro au sexe.
Les femmes de cette planète ont l’air accro aux humains même s’ils sont compatible anatomiquement, ils ne peuvent procréer ensemble et font ainsi de très bon jouet, d’autant plus, s’ils sont bien monté.
On se retrouve donc ici dans une histoire de sexe, c’est d’ailleurs clairement annoncé par le titre.  L’histoire étant assez courte on en apprend assez peu sur la vie sur cette planète, j’aurai aimé en apprendre un peu plus sur leur mode de vie, sur leur fonctionnement et surtout sur les hommes de cette planète, mais ce n’est pas du tout le sujet de l’histoire, l’auteur c’est concentrée sur son sujet : le sexe.


Mon personnage préféré.

J’ai adoré Gabrielle, c’est une jeune femme pleine d’entrain avec un cœur en or.  Elle a des idées et elle les assume, elle est volontaire et donne le meilleur d’elle-même.  Mais derrière tout ça, se cache une jeune femme dont les rêve ont été brisé et qui a besoin de se reconstruire, ce qui la rend très attachante.

Le personnage qui m’a donné le plus de mal.

J’ai détesté David mais je ne vous en dit pas plus. Ceux qui ont lu ce livre savent pourquoi.

Avis sur le style de l’auteur
J’avais déjà découvert Erika Sauw à deux reprises et j’aime beaucoup sa façon d’écrire, sa manière de présenter les choses sans détour, sans faux semblant, elle écrit de l’érotique de manière totalement assumée et je trouve ça très agréable.
De plus, j’aime beaucoup le petit plus surprenant qu’elle amène à ses textes, même si ici, je n’ai pu m’empêcher de grimacer et de faire « beurk » mais si vous voulez savoir pourquoi, il va falloir lire cette histoire.
Donc, en gros, je continue d’être conquise par l’auteur.





1 commentaire: