Découvrez les auteur belges

samedi 30 novembre 2013

Frangine






Prix : 14,90 €
Nombre de pages : 264
Editions Sarbacane – Collection EXPRIM’

  
« Pour moi – Joachim –, les choses se passaient plutôt bien : 17 ans, une dernière année au lycée avant le bac, des potes, et une copine (canon). Mais pour ma soeur Pauline, la rentrée en seconde s’est déroulée… douloureusement. Faut dire qu’avec deux mères et pas de père, un peu de naïveté et quelques maladresses, les emmerdes ont de quoi être tentées. Ah, j’oubliais : pendant ce temps, Maline, notre deuxième mère, se prennait la tête à cause de son boulot qui l’épuisait, ce qui foutait Maman en colère, parfois. Dans ma famille, c’est pas l’amour qui manque, c’est sûr, mais pendant la période que je vais raconter, on a eu chacun nos épreuves – et quatre façons différentes de les affronter. ».


Je remercie les Editions Sarbacane pour cette fabuleuse découverte.

Frangines est une lecture young adult qui fera réfléchir les young adult, ces adolescents qui n’ont pas grand-chose d’autre dans le crâne que leur petite vie avec leur famille et leurs amis. Tous ces adolescents qui sont meneurs, malheureusement ils ne sont jamais les premiers de classe mais plutôt des ados mal dans leur peau qui aiment persécuter les autres, les plus faibles, afin de se faire croire qu’ils valent quelque chose et ceux qui préfèrent les suivre comme des moutons afin de ne pas tomber dans le camps des faibles, des persécutés.

Je vous entends d’ici crier au secours, tous les adolescents ne sont pas comme ça !!!! Bien sûr que non et heureusement mais si vous vous souvenez honnêtement de votre adolescence, n’avez-vous pas fait partir d’un de ces camps ?? Vraiment ?

Et bien, avec Frangine, l’auteur ouvre les yeux de ces jeunes gens grâce une très belle histoire, l’histoire d’une famille presque comme les autres, deux parents, un frère et une sœur.  Presque comme toutes les autres parce que dans cette famille, les deux parents sont des mamans. 
Une famille où règnent l’amour et le bien-être, une famille vivant au Pays des Bisounours comme dirait Pauline, la sœur.  Et la bulle dans laquelle vit Pauline va brutalement explosé lorsqu’elle rentre au Lycée et qu’elle se retrouve face à la mesquinerie et l’homophobie de son entourage scolaire.

Mais l’histoire ne s’arrête pas à la seule vie de Pauline, elle s’attarde sur chaque membre de cette famille, sur leurs joies, leurs peines, leurs sentiments, leur vie tout simplement.

Du coté des personnages, j’ai adoré Pauline, une jeune fille qui a la tête sur les épaules et qui est courageuse ainsi que son frère Joachim qui, bien qu’il ait ses propres préoccupations de son âge, se soucie de sa sœur et de ses mamans, c’est un peu le protecteur. C’est un jeune homme gentil et fidèle envers les siens.
Quand aux mamans, les jeunes femmes assument totalement leur choix de vie envers et contre tout. Leurs enfants sont une bénédiction et seul leur bonheur compte.

L’histoire est racontée par Joachim, un jeune homme de 18 ans et l’auteur réussit l’exploit de se mettre dans la peau de cet adolescent de cet âge en adaptant parfaitement le style et le langage avec une écriture fluide est très agréable.
Et même si le thème est sérieux, ce livre est plein d’humour et de tendresse.

Les pages se tournent l’une après l’autre sans que jamais l’on ait envie de refermer le livre et sans s’ennuyer un seul instant.










3 commentaires:

  1. Ton avis résumé parfaitement mon propre ressenti sur ce livre ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Il me donne envie, en plus la première de couv' est trop belle

    RépondreSupprimer