Découvrez les auteur belges

mercredi 11 novembre 2015

Rouge poison




Titre : Rouge Poison
Auteur : Laetitia Reynders
Gil Editions
Nombre de pages : 407
Prix : 15,00 €


Un chasseur de sorcières sévit au cœur des contrées bretonnes. Léana Salvo n’aurait jamais imaginé en tomber éperdument amoureuse. Très vite, il va lui apprendre qu’il n est pas humain. Léana plonge dans un panachage de mythes, de mystères où sorciers et vampires se vouent une haine meurtrière. Le doute, la peur et les trahisons feront, désormais, partie de sa vie. Mais rien y fait, elle l aime quand même. Elle assouvira ses désirs jusqu’à partager leur sang. Elle acceptera qu’il tue encore et encore...
Mais, viendra le jour où il faudra, impérativement, faire les bons choix, au risque de sombrer, au risque de mourir...
En sera-t-elle capable ?


Ce roman va vous envouter.  Vous voilà prévenu !.


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Un jour, j’ai vu passer sur le net la couverture de ce livre et j’en suis tombée amoureuse. Malheureusement, impossible à trouver, jusqu’à la réédition du roman et là, joie, bonheur, j’avais enfin ce livre à la couverture si belle.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Je crois que vous avez compris.

Mon avis général sur l’histoire

Ce roman est le premier écrit de Laetitia Reynders que j’avais découvert avec La gardienne du miroir.  J’avais vraiment hâte de lire ce livre car le résumé m’annonçait une belle découverte.
Et bien, je peux vous dire que mes attentes ont été comblées car l’histoire est aussi belle qu’originale.
En effet, avec Rouge poison, vous découvrirez une histoire jamais lue auparavant avec une fin qui vous fera dire « OH ! ».

La présentation du roman est également originale, divisé en trois parties différentes les unes des autres, ayant chacune sa propre intrigue tout en restant dans l’intrigue générale.

Laetitia Reynders nous offre une histoire de vampires pas comme les autres. Une histoire atypique qui vous captive dès le début et qui ne vous lâche pas.

Les personnages.

Léana, jeune femme qui se retrouve impliquée malgré elle dans une guerre entre Cohen et les membres du sabbat.  C’est une jeune femme au caractère fort et indépendante, mais sa rencontre avec Cohen va bouleverser sa vie.  Elle se retrouve pour la première fois dépendante d’un homme, et pas n’importe lequel.
Je trouve quand même qu’elle va vite en besogne, à peine après avoir rencontré Cohen, dans des circonstances plutôt effrayantes, trois jours plus tôt, elle plonge dans son lit.  Mais bon, quelque part, on peut la comprendre.

Cohen, mi-homme, mi-vampire et un peu sorcier, voilà un mélange intéressant. C’est aussi un assassin sans scrupule, il ne permet pas que quoi que ce soit se mette sur son chemin.

Avis sur le style de l’auteur

Avant de commencer ce livre je savais qu’il s’agissait du premier roman écrit par Laetitia Reynders et il est très difficile de se faire un avis sur le style utilisé par l’auteur sans faire de comparaison avec ce qu’elle a écrit par la suite.
Du coup, effectivement, on sent bien qu’il s’agit d’un premier roman et que certaines choses doivent encore murir, mais si je n’avais rien lu d’autre, j’aurais été curieuse de voir l’évolution de l’auteur car on sent déjà un très haut potentiel que ce soit au niveau de l’intrigue, des émotions, du suspens ou de l’écriture. Potentiel confirmé par la suite.




1 commentaire: