Nouveauté à découvrir

mercredi 5 novembre 2014

L'épopée du perroquet




Titre : L’épopée du Perroquet
Auteur : Kerry Richs
Edition Piment
Nombre de pages : 479
Prix : 8,10 €


" En voiture ! N'oublie pas l'oiseau ! " Avec cette sage recommandation d'Oliver, le perroquet, le signal du départ est donné. Car rien ne retient plus Maeve, 25 ans, qui vient de perdre son boulot et le soutien financier de ses parents. Au volant de sa vieille guimbarde, le bavard volatile à ses côtés, la voilà partie pour Hollywood, la ville de tous les rêves. Un voyage vers un nouveau destin qui prend fin bien vite, dans un grand soupir de moteur, au beau milieu d'une ville perdue du fin fond de l'Arizona... Une petite bourgade certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve va le découvrir le temps de changer quelques pièces importantes de sa voiture... et, peut-être, de sa vie ?



Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Ce livre m’a été offert par Kynicky lors de l’événement « La rentrée mystère » organisé sur le forum Au fil des pages. Le but de cet événement était d’offrir un livre qui nous avait marqué en le masquant complètement de manière à pouvoir le lire « à l’aveugle ».  Expérience que j’ai beaucoup aimée.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

J’ai découvert la couverture après ma lecture et je la trouve très assortie au récit..

Quelques mots sur l’histoire

On suit le périple de Maeve à travers les Etats-Unis pour rejoindre Los Angeles où elle espère reprendre sa vie à zéro.  C’est ainsi que cette jeune fille plutôt écervelée, son perroquet Oliver et Elsie, sa voiture, quittent la ville natale de Maeve pour rejoindre les étoiles de Los Angeles en passant par toutes les villes qui portent des noms étranges.
Mais, vu que la poisse ne quitte jamais la jeune femme, sa voiture, un ancêtre va déjouer un peu ses plans en tombant plusieurs fois en panne, jusqu’à rendre l’âme (ou presque) dans un bled nommé Coin Perdu.  Là, Marve va se faire des amis, apprendre à connaître les gens et les aimer.  Mais cela peut-il suffire pour l’éloigner de son but ?

Mon avis général sur l’histoire
J’ai adoré suivre le périple de Maeve et Oliver, cette jeune femme qui au début m’a fait beaucoup pensé à Becky (l’accro du shopping) pour ensuite s’éloigner complètement de ce personnage.
Découvrir l’histoire de la jeune femme en même temps que les habitants de Coin Perdu fut un véritable plaisir, un peu comme si moi aussi j’étais à Coin Perdu.
Avec cette histoire, on passe de moment très léger, parfois très drôle, à des moment d’une grande profondeur.  Le fait de n’avoir aucune idée du sujet abordé m’a fait me plonger encore plus dans l’histoire.

Mon personnage préféré – Pourquoi

Alors, bien entendu, j’ai adoré Maeve qui est une jeune femme très battante et qui est pleine de ressource et qui, pourtant, pense qu’elle ne fera jamais rie de bien dans sa vie si elle ne mène pas son voyage jusqu’au bout.
Mais par dessus tout, j’ai adoré Oliver, l’ami fidèle, le réconfort, l’animal de compagnie plein de bon sens qui accompagne Maeve.  A certain moment, il semble tellement humain que ça en est déconcertant.

Avis sur le style de l’auteur
Je ne connaissais absolument pas l’auteur et je suis ravie de l’avoir découverte. Son écriture est très fluide et captivant, elle met autant d’humour que d’émotions dans son récit et parviens à parler de sujet difficile sans jamais que cela alourdisse l’ambiance.
Son écriture rend le texte vivant, nous permettant d’avoir l’impression que nous aussi on est posé sur l’épaule de l’héroïne.

Un tout grand merci à Kynicky de m’avoir fait découvrir ce livre.







4 commentaires: