Nouveauté à découvrir

mardi 18 novembre 2014

Half Bad





Titre : Half Bad, tome 1, Traque blanche
Auteur : Sally Green
Edition Milan
Nombre de pages : 384
Prix : 16,90 €


Tout le monde l'ignore, mais notre monde abrite des sorciers. Des sorciers blancs, qui sont bons. Et des noirs, qui incarnent le Mal. Au milieu, il y a Nathan. Nathan, dont le père est le plus puissant des sorciers noirs. Et dont la mère, grande sorcière blanche, est maintenant morte. Nathan fait peur, car il est différent. Bon ? Mauvais ? Nul ne le sait. À tel point que le Conseil des sorciers lui enlève de plus en plus de libertés. Pour finir par l’enfermer et le torturer. Nathan sait qu’il doit s’échapper avant ses 17 ans. Car, à 17 ans, tous les sorciers reçoivent leur don à travers une cérémonie. Et le seul à pouvoir pratiquer cette cérémonie est Marcus, son père. Nathan parvient à s'échapper, mais le plus dur reste à faire : retrouver son père. Comment faire quand tout le monde vous traque, et que vous ne pouvez avoir confiance en personne - pas même en votre famille ou en la fille que vous aimez ?



Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

J’ai gagné ce livre à un concours sur le blog de Nessa et je la remercie parce que j'avais vraiment très envie de découvrir ce livre.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Heu, comment dire… Je la trouve moche.

Quelques mots sur l’histoire

Nathan est un jeune garçon semi code (sa mère était une sorcière blanche et son père est un des plus grand sorcier noir), il est élevé par sa grand-mère maternelle entouré de ses demi frère et sœurs. Etant un semi code, Nathan est de plus en plus restreint dans sa liberté par le Conseil des sorciers.
A 17 ans, tous les sorciers doivent avoir leur cérémonie, recevoir trois présents et quelques goutes du sang de leur parents ou grand-parents,… mais pour Nathan cela s’annonce très compliqué, son seul espoir de recevoir ses présents, retrouver son père qui est le plus puissant des sorcier noir mais également le plus recherché par le Conseil.

Mon avis général sur l’histoire

Si j’étais mauvaise langue, je vous dirais que cette histoire peut se résumé simplement : de la discrimination au plus haut point.  Voilà ce que renferment les 384 pages de ce livre.
Mais bon je ne suis pas mauvaise langue et j’admets que l’idée de départ n’est pas mauvaise mais un peu extrêmes. Dans le monde actuel, il y a les béjaunes, dépourvus de magie, les sorciers blancs qui sont les bons sorciers et les sorciers noirs qui sont les mauvais sorciers.  Logique me direz-vous, sauf que les sorciers blancs sont en fait « blancs » et donc bon par définition et les sorciers noirs sont « noirs » et donc mauvais.  Nathan, enfants d’un parent blanc et d’un parents noir est métisse et personne ne sait s’il est bon ou mauvais mais on par dans l’idée qu’il est mauvais.
Je suis désolée mais moi ça me gène quand même car ça sonne comme un apriori.
Malgré ça, j’ai bien aimé suivre l’évolution de Nathan, malheureusement c’est la seule chose qui m’ait plu.

Mon personnage préféré – Pourquoi

J’ai bien aimé Nathan qui est un jeune homme qui n’a rien a demandé à personne, qui souhaite juste qu’on le laisse tranquille et qui se retrouve privé de liberté et même de libre arbitre.

Le personnage qui m’a le plus déplu.

Ce n’est pas un personnage mais le système mit en place dans cette histoire que je déteste.

Avis sur le style de l’auteur
En ce qui me concerne, le style de l’auteur est la goute qui fait déborder le vase.  Cette façon d’écrire tantôt à la première personne, tantôt à la troisième personne m’a complètement perdu dès les premières pages du roman.  Le seul point positif à ce style c’est qu’il lui est propre et j’ai envie de dire heureusement !
En fait, j’ai trouvé cette lecture longue mais je me suis obligée à le lire jusqu’au bout parce que j’espérais une étincelle qui n’est malheureusement pas venue.

A suivre…. Pas certain pour moi.







5 commentaires:

  1. Tu n'es pas le premier avis qui dénonce cette catégorisation … je passe mon tour pour le moment, je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire en fait !

    RépondreSupprimer
  2. Hum, il ne me tente pas vraiment!! Bisous

    RépondreSupprimer
  3. J'ai plutôt lu des bons avis sur ce roman mais le tien est intéressant. Quoi qu'il en soit, je pense que je le lirai pour me faire mon propre avis !

    RépondreSupprimer
  4. Ah je me disais bien que c'était bien une histoire de couleurs et pas seulement pour la magie, d'autres pensent que non... sommes nous les seules ?

    RépondreSupprimer