Découvrez les auteur belges

mercredi 7 novembre 2012

Les joyaux du Paradis




Résumé


Caterina Pellegrini, musicologue italienne enseignant à Manchester, accepte avec joie un poste de documentaliste au sein d’une Fondation à Venise. Contre toute attente, la place n’est pas de tout repos. Deux cousins se disputent l’héritage d’un ancêtre dont la succession serait tranchée par de vieux documents auxquels seule Caterina a accès. Le fameux ancêtre, compositeur baroque et diplomate, remplissait des missions cruciales auprès des cours allemandes pour le Saint-Siège.
À mesure que Caterina se passionne pour la biographie de cet homme, elle soulève un mystère : le musicien espion aurait-il trempé dans la plus grave affaire de meurtre de son temps ?


Mon avis

J’ai beaucoup entendu parler de Donna LEON, mais jusqu’ici je n’avais encore découvert aucun de ces livres.
Ayant déjà lu quelques avis et critiques sur des livres qu’elle a écrit, je m’attendais à un roman policier mais ma surprise à été totale car ce livre n’a rien d’un roman policier.
L’auteur nous offre ici une intrigue qui sort complètement de l’ordinaire et qui est passionnante.
Je ne connais absolument rien à la musique baroque et au monde des documentalistes mais c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai plongé dans ce milieu.
Ce livre renferme un savant mélange de fiction et de réalité, la découverte du musicien Agostino Steffani m’a vraiment plu.
J’ai beaucoup aimé Caterina, sa façon de pensé et d’évoluer tout au long de l’histoire.  C’est une jeune femme intelligente et passionnée et l’auteur parvient à rendre le lecteur aussi passionné que Caterina pour ses recherches.

Grace à ce livre, je suis enfin entrée dans le monde des livres audio.  Encore un monde totalement inconnu pour moi, je remercie Audiolib pour m’avoir permis de faire cette magnifique découverte.  Une expérience que je retenterai sans hésitation.

J’avais quelques appréhensions en commençant l’écoute mais au final, j’ai trouvé cela très agréable et la lectrice y est surement pour beaucoup.  Sa lecture est très naturelle et pleine d’intonation,  laissant les divers sentiments s’écouler à nos oreilles pour mieux les ressentir.

Petite remarque personnelle : si, comme moi, vous débuter dans les livres audio et que vous écoutez sur votre Ipod, n’oubliez pas de débrancher la lecture aléatoire.

Je suis quelqu’un qui marche beaucoup et la découverte du livre audio m’a permis de « lire » durant ces moments de marche, là où d’ordinaire il m’est impossible de le faire.
Toutefois, l’écoute attire l’attention et, personnellement je n’aurais pu en profité si j’avais fait, en même temps, une activité qui demande de la concentration, comme conduire par exemple.

Je remercie Audiolib pour cette très belle découverte.

1 commentaire:

  1. Tu as vu, une fois qu'on essaie les livres audios on s'y habitue très vite :)

    RépondreSupprimer