Nouveauté à découvrir

mercredi 7 novembre 2012

Cinquante nuances de Grey


Résumé

Lorsque Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d'entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier – jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille et l'invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme.
Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…




Mon avis.



Comme beaucoup de personnes, c’est poussée par la curiosité due à l’effervescence faite autour de ce livre que j’ai succombé à la tentation.  Et quelle tentation !

L’histoire n’a rien d’une love story, c’est plutôt une histoire d’amour dérangée, perturbée par les moeurs de Christian Grey.  

Christian est un jeune homme, beau, trop beau, riche, très riche et c’est un maniaque du contrôle, un dominant.  Avec lui, pas de câlins sous la couette mais une bonne fessée et une paire de menotte.  Comme il le dit lui-même, Christian est atteint de folie dans cinquante nuances.
Il tombe sous le charme de la jeune fille venue pour l'interviewer; Anastasia Steele, jeune étudiante en littérature, un peu maladroite et vierge.


Ana est une jeune fille innocente qui n'a jamais connu l'amour.  Quand elle rencontre Christian, il est loin de la laisser indifférente, le charme Grey fonctionne parfaitement sur elle.  Très vite, elle sent qu'il risque de lui briser le coeur, mais elle succombe et même après avoir découvert la chambre de la douleur, malgré sa stupéfaction et ses craintes, Ana accepte de devenir la soumise, par contrat signé !, de Christian.

Mais Ana n’est pas et ne sera jamais une soumise, elle est rebelle et impertinente.
Elle a bon espoir de ramener Christian vers la lumière, vers un monde moins douloureux, un monde de câlin sous la couette et de sexe-vanille.

Ce livre se lit très facilement, l’écriture est simple et agréable.  L’auteur emploie les mots nécessaires à la description des actes sans détour, sans faux semblant, ici aucune trace de poésie ou de romantisme.  Ne nous voilons pas la face, c’est parfois cru, il y a du sexe, et avec les accessoires, et les détails, mais pas une seule fois je n’ai trouvé cela vulgaire.  Et de la à dire que c’est du porno, permettez-moi d’en douter.
J'ai adoré les échanges de mail entre Christian et Ana, leur "objet" toujours pertinent et l'ambiguïté et l'humour de leur contenu.  J'ai également pas mal sourit en lisant ce livre car l'humour y est omniprésent.  La "conscience" et la "déesse intérieure" d'Ana m'ont bien fait rire.

Bref, une lecture que j’ai beaucoup appréciée et je n’ai qu’une hâte, lire la suite.

5 commentaires:

  1. Faudra que je l'achète. En tout cas, ce livre fait le buzz. Soit on aime, soit on déteste. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais sûrement le proposer en livre voyageur sur Club de lecture. Si ça t'intéresse.

      Supprimer
  2. Je suis en train de lire Devoile moi et j'ai l'impression que les histoires se ressemblent....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai acheté Dévoile-moi, j'ai hâte de voir ce qu'il en est.

      Supprimer
  3. Plongée en plein dedans (mais en version audio qui est aussi pas mal du tout !!!)

    RépondreSupprimer