Nouveauté à découvrir

vendredi 5 septembre 2014

Les nuits d'après







Prix papier: 18,90 €
Prix numérique : 4,99 €
Nombre de pages : 272
Edition Artalys

  

Veronica croit avoir trouvé le bonheur en Italie en épousant Mario. Mais le jeune homme est membre d’une unité d’élite chargée de lutter contre la mafia et disparaît soudainement. Brisée, elle rentre en France pour se reconstruire. La cicatrisation s’annonce difficile, d’autant plus que Veronica garde dans les profondeurs de son esprit une ancienne blessure : sa brève relation avec Damien. Confrontée à son premier amour, elle doit maintenant jongler avec les fantômes de son passé.



La première chose que l’ont remarque dès que l’on voit ce livre est la beauté de la couverture qui est tout simplement féerique avec un Lyon tout en lumière en arrière plan et la représentation de Véronica dans un moment d’égarement.  Cette couverture prend tout son sens quand on lit l’histoire.

Ayant tout perdu, Véronica quitte l’Italie pour rentrer dans sa famille à Lyon.  Il ne lui reste rien que ses souvenirs et sa douleur.
Véronica est une jeune femme brisée qui va devoir réapprendre à vivre mais pour ça il va lui falloir faire fasse à son passé.

Ce livre est écrit à la troisième personne et on passe sans cesse d’un personnage à l’autre, au début je me suis dit que ça allait être pénible pour moi qui suis friande des écris à la première personne me permettant de m’identifier facilement au personnage.  Et bien, j’avais tord car j’ai complètement été immergée dans l’histoire, totalement intégrée au groupe de personnages de l’histoire.  Emmanuelle Aublanc fait passer tellement d’émotion dans son écriture que s’en est bouleversant, plus d’une fois, elle m’a mit les larmes aux yeux !

L’histoire est très émouvante, on suit avec autant de douleur qu’elle, l’histoire de Véronica et elle devient, le temps d’un livre, une amie que l’on a envie d’épauler, de consoler et même de secouer.
Les autres personnages m’ont aussi beaucoup plus, tous ont une influence sur la vie de Véronica tout comme elle en à une dans la leur.

Comme c’est une romance, assez vite, on se dit « ah oui, ça va finir comme ça » mais c’es sans compter sur la capacité de l’auteur à nous étonner car je peux vous assurer que je n’avais à aucun moment je ne m’étais attendue à ce qui se passe.

L’écriture est vraiment très fluide, les lignes défilent sous nos yeux comme de l’eau qui coule, sans obstacle, sans erreur.  L’auteur nous donne un pur concentré d’émotions qui vous attrapent pour ne plus vous lâcher, impossible de rester indifférent de ce roman.  L’auteur aborde ici le thème de la perte, la perte d’un être cher dans la mort mais également la perte par la trahison.

Je remercie les Editions Artalys pour cette magnifique découverte.






1 commentaire: