Nouveauté à découvrir

samedi 25 juin 2016

Madame X




Titre : Madame X
Auteur : Jasinda Wilder
Editions Michel Lafon
Nombre de pages : 333
Prix : 16,00 €

  

Je suis Madame X. 
Je suis la meilleure dans mon domaine. 

Engagée pour métamorphoser les fils incultes et superficiels de riches et puissants hommes d'affaires, Madame X est à la pointe du raffinement et de la culture. Elle les éduque et leur apprend à avoir confiance en eux, à s'exprimer correctement et à savoir se comporter dans le beau monde. C'est un professeur sévère et exigeant. 

Mais derrière ce vernis sophistiqué, Madame X est une femme à la dérive, piégée par un sombre passé dont elle a tout oublié et par la protection d'un homme séduisant qui prétend posséder son corps... et son âme. Madame X le craint et le désire violemment à la fois. 

Et même si les murs de son penthouse dans lequel elle surplombe Manhattan la rassurent, elle rêve aussi d'évasion. Mais elle ne connaît rien ni personne. Jusqu'au jour où cet autre homme apparaît... 



Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie Camille et les Editions Michel Lafon pour cette découverte.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture est plutôt original de par l’inscription du titre qui se noie dans l’image.  Elle a comme un parfum de volupté qui nous promet des moments sombre et torride.  Elle est très agréable à tenir en main car tout le noir est velouté.

Mon avis général sur l’histoire

Le thème est bien pensé et bien travailler, Madame X est une jeune femme qui vit dans un magnifique appartement d’où elle ne sort jamais, elle reçoit ses clients, Caleb, son sauveur, lui rend visite la nuit et elle regarde le monde à travers sa fenêtre.
Elle est entourée de belle chose, elle a une garde-robe à faire pâlir d’envie toutes femmes qui aiment la mode et les vêtements de créateur, elle ne mange que les meilleurs produits, bref sa vie est un rêve… Sauf qu’elle ne choisi rien, ni ses vêtements, ni ce qu’elle mange, ni ses clients. Sa personne et sa vie sont protégées sans interruption.

Ce qui s’annonce comme un rêve est un fait un cauchemar, du moins de mon point de vue.  Ce qu’elle accepte va totalement à l’encontre de mes convictions.  Mais ça mis à part, l’histoire est vraiment recherchée et bien tournée, et malgré l’irritement ressentit par moment, on est très vite captivée par celle-ci, on a vraiment envie de mieux connaître Madame X, de mieux comprendre sa vie, pourquoi et comment elle en est arrivée là où elle est.

De par le style choisi par l’auteur, on vit les rencontres de X comme si nous étions Madame X, on entre totalement dans le personnage, on prend sa place. Paradoxalement, c’est le fait d’entrer si facilement dans la peau du personnage qui m’a fait aimer ce roman et en même temps, c’est ce qui m’a fait m’irriter le plus puisque je n’étais pas toujours d’accord avec ses choix.  C’est une expérience assez frustrante mais très enrichissante.

Il y a dans cette histoire comme une sentiments d’être face au syndrome de Stockholm mais lié à un sentiment de relative liberté où l’on se demande si le héros en est vraiment un.

Mon avis sur les personnages

L’histoire tourne autour de Madame X, une jeune femme perdue qui ne connaît rien d’autre que le petit monde dans lequel elle vit, c’est à dire son appartement.  L’extérieur l’angoisse et l’attire en même temps.  Elle n’est pas toujours en accord avec elle-même, mais c’est souvent la part d’elle-même qu’elle tente de repousser qui gagne, la laissant face à une certaine rancœur vis-à-vis d’elle même.  Caleb est toute sa vie, elle lui doit tout mais est-ce pour ça qu’elle doit tout accepter ?

Caleb, le héros de l’histoire ? Où le mauvais de l’histoire ?
J’avoue que je n’ai pas encore bien tranché la question.  C’est un homme mystérieux, sombre et plein de secret, à mon avis, inavouable. Mais c’est un homme auquel on ne résiste pas.

Mon avis sur le style de l’auteur

Avec Madame X, Jasinda Wilder change radicalement de style. Plus sombre, plus érotique, plus mûre et plus affirmé, Madame X n’est pas un roman à mettre entre toutes les mains, c’est un roman clairement adulte.
Ici, on se pose plus de questions sur les choix opérés par ses personnages qui sont, eux aussi, plus sombre que dans ses romans précédents.
Le choix de style est une parfaite réussite, l’auteure nous plonge vraiment au cœur de son roman et malgré mes questions et désaccords, il m’a été impossible de sortir de l’histoire avant la fin.  Fin qui d’ailleurs peu nous annoncer une suite comme sonner comme un point final…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire