Nouveauté à découvrir

mardi 15 septembre 2015

Les revenants




        Titre : Les revenants
        Auteur : Seth Patrick
        Editions Michel Lafon
        Nombre de pages : 412
        Prix numérique : 12,99 €
        Prix broché : 18,95 €

         
Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : le même jour, des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s'était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître... Alors que chacun tente d'accepter l'impossible, des phénomènes étranges se produisent dans la ville et des meurtres sanglants, semblables à une série d'assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt, terrifient la population. Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l'effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ? " Ce qu'on raconte dans Les Revenants, ce sont ces jours derniers où les morts se relèveront et où se consommera le jugement du monde.‎ C'est la communauté de parias et d'élus qui se forme autour de cet événement sidérant : une résurrection.


Qui n'a jamais rêvé de récupérer un être cher trop tôt disparu?


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Je remercie Camille des Editions Michel Lafon de m’avoir permis de lire ce livre.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Un peu flippante, à l’image du livre.

Mon avis général sur l’histoire

Je connaissais l’histoire pour avoir vu la série télé.  Étrangement, j’ai vu la série version américaine et non la version française, c’est en lisant le livre que je me suis aperçue qu’il y avait une version française.  En fait, je me suis demandée pourquoi il parlait de gendarme, aux Etats-Unis, ils n’ont pas de gendarme ! Ainsi que quelques petits détails qui ont suscités mon étonnement.
Mis à part, ces quelques petits détails, il semble que la série version française, version américaine et le livre soient pratiquement identiques.
Si je vous assure, c’est la même chose.

Il y a tout de même un avantage à lire le livre bien entendu.  On est beaucoup plus plongé dans le cœur de l’histoire, plus submergé par les émotions et l’angoisse qui se détache de l’histoire. On est plus habité.

L’histoire en elle-même, si vous ne la connaissez pas et que vous aimez ce qui est angoissant et surnaturel, elle vaut vraiment la peine d’être découverte.  L’idée est originale, de primes abords, elle m’a fait penser à des histoires comme Les 4400, mais une fois que l’on s’y plonge, on se rend compte que c’est totalement différent, plus profonde et beaucoup plus flippante.

Les personnages.

Avec Les revenants, vous serez confronté à une multitude de personnage divers et variés.  Des personnages auxquels on s’attache, des personnages flippant, angoissant, mais rare sont ceux qui laissent indifférents.

Avis sur le style de l’auteur

C’est quand même le gros point positif de ma lecture.  En effet, je me suis rendue rapidement compte que je n’allais pas apprendre grand-chose sur l’histoire, mais cela ne m’a posé aucun problème car l’auteur, par son écriture, est parvenu à me faire oublié ce que j’avais vu et m’a à nouveau plongé dans son univers.
L’écriture est vraiment très agréable et transmets parfaitement les sentiments et l’angoisse que l’auteur à voulu faire passé.
Alors, même si vous avez vu la série, peu importe laquelle et que vous avez aimé, ce livre vous plaira.






5 commentaires:

  1. Il a l'air assez sympa bien que déroutant... je note !

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, je n'ai vu que la version française, je ne savais pas qu'il y avait une version américaine ! Je vais jeter un oeil !
    Je me note le titre du roman, ça peut être sympa à découvrir :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas la série ! Par contre, je viens de le demander pour l'opération Masse Critique ce matin ! Merci pour cette découverte ! Bisous !

    RépondreSupprimer