Nouveauté à découvrir

jeudi 28 août 2014

La drôle d'évasion


http://editions-sarbacane.com/la-drole-devasion/


Prix papier: 9,90 €
Nombre de pages : 160
Edition Sarbacane
Collection Pépix

  
Cette année, Zach passe ses vacances à San Francisco avec ses parents. Ce qui l’intéresse surtout, c’est de visiter la prison d’Alcatraz, devenue un musée. Une prison dont PERSONNE ne s’est jamais évadé. Personne ? Pas d’accord ! Après tout, les trois célèbres « évadés d’Alcatraz » ont bien réussi, non ?
Zach en est certain, et il va le prouver. Le plus dur sera de se faire enfermer après la visite… Ensuite, il y arrivera : il a tout prévu. Enfin, tout, sauf que les fantômes s’en mêlent !




Zack est un petit garçon à l’imagination débordante qui rêve d’aventure.  Enfermé dans sa petite vie calme où il ne lui arrive jamais rien, Zack s’évade grâce aux histoires qu’il lit dans les livres, chacune faisant de lui un héros.

Mais Zack veut vivre une aventure « pour de vrai » et lors d’un séjour à San Francisco, alors qu’il visite la prison d’Alcatraz avec son père, Zack se laisse enfermer pour revivre l’évasion effectuée des années auparavant par trois détenus, les seuls ayant réussi à s’évader de la « prison-dont-personne-ne-s’évade ».


L’histoire plaira sans aucun doute à tout aventurier en herbe, chaque enfant qui rêve d’évasion appréciera le voyage de Zack.  Si, d’un premier abord, l’histoire semble plus destinée à plaire aux garçons qui s’identifieront plus à Zack, les petites filles apprécieront également l’histoire et l’humour de Zack.

Zack est un petit garçon que l’on prend plaisir à suivre, tout en se demandant jusqu’au ses idées farfelues vont le menés.  Bien qu’intrépide et plein d’inconscience, Zack est un petit garçon de 9 ans et ses réactions sont des réactions d’un enfant de cet âge.
Le père de Zack est un personnage haut en couleur, tête en l’air et maladroit, le genre de personnage que les enfants vont adorer, tout comme les « méchants » de l’histoire qui ne le sont pas tant que ça, quoi que…

Le langage et le style d’écriture est tout-à-fait adapté au public cible, c'est-à-dire des enfants de 8-12 ans.  L’histoire est écrite à la première personne, c’est donc Zack qui raconte son histoire sans omettre de l’agrémenter par de petits commentaires instructifs et amusants. Les diverses illustrations qui ne manquent pas d’humour et qui s’accordent parfaitement avec le texte seront sans aucun doute appréciées par les jeunes lecteurs.

Le seul point qui me semble un peu complexe pour des enfants de cet âge c’est les notes de bas de page, si elles apportent un plus au récit, je pense qu’il n’est pas évident pour de jeunes enfants de bien comprendre l’utilité de ces notes et ils risquent de vite s’en lasser et ne pas les lire.

Une jolie petite aventure pour ce nouveau roman de la collection Pépix. 

Je remercie chaleureusement Victor et les éditions Sarbacane pour ce partenariat.








4 commentaires:

  1. Un de mes Pépix préféré ツ
    J'ai beaucoup aimé cette aventure avec Zack et les évadés.

    RépondreSupprimer
  2. Ce Sarbacane à l'air fraîchement divertissant :D

    RépondreSupprimer
  3. Merci! Je ne connaissais pas....Très tentant!

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air très sympa pour les enfants :)

    RépondreSupprimer