Découvrez les auteur belges

vendredi 13 décembre 2013

Je suis sa fille




Prix : 14,90 €
Nombre de pages : 264
Editions Sarbacane



« – Hugo, si on racontait notre histoire, on dirait quoi ?
– Faudrait d’abord parler de ton père, Joan. Ce mec qui t’a élevée sur fond de hard rock et westerns. Et puis de ce que le Grand Capital l’a poussé à faire – braquage foiré et hosto entre vie et la mort.
– Oui, et ensuite… de ce que j’ai décidé de faire. Tuer le grand patron.
– Avec ton meilleur ami pour compagnon de voyage. Aller simple Pontoise-Nice sur la Nationale 7, à bord d’une Ford mythique. Une arme, terrifiante, dans la boîte à gants.
– On raconterait ça : notre road-trip aux couleurs de cette vie bizarre, la France du JT, l’aventure, la vraie, l’amour qui débarque sans frapper.
– Hey Joan, n’ayons l’air de rien, et vivons ! »

Le road-movie drôle et émouvant de deux ados révoltés : « culte et générationnel » !




Je remercie chaleureusement les Editions Sarbacane pour cette très belle lecture lecture.

Joan et Hugo, son meilleur ami nous offre un périple à travers la France, de la banlieue parisienne à Nice, par la nationale 7 dans le but de venger le père de Joan.  Joan est une jeune fille heureuse qui vit un peu dans la bulle que son père lui a fabriqué de toute pièce, un monde où bonheur et rock'n'roll sont maîtres mots, jusqu’au jour où sa bulle éclate, la laissant face à toute la crasse du monde.

Aveuglée par la douleur et colère, elle décide de venger son père, tout en espérant améliorer le monde.

Le thème de ce roman est assez dur mais l’humour et l’écriture agréable de l’auteur allège considérablement l’histoire.

Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que ce livre fait se poser des questions sur la vie, ce qu’elle de plus beau et de plus moche à nous offrir.  Il est tout à fait adapté au public ciblé, de jeunes adolescents qui aujourd’hui sont perpétuellement en colère et ont de plus en plus de mal à voir ces petites choses positives que la vie a à leur offrir.

J’ai vraiment été convaincue par l’histoire, par la qualité de l’écriture de l’auteur ainsi que par le langage employé, mon seul petit bémol se trouve au niveau des personnages qui ne m'ont pas toujours convaincue. Je les ai trouvé, à différents moment, très égoïstes.
Joan voit le but qu’elle doit atteindre : venger son père, mais pour ce qui est des sentiments des autres, rien, le vide totale.  Les peurs et l’inquiétude de sa mère, balayés, elle entraine Hugo dans sa folie sans aucun scrupule, sans se soucier de sa famille. Alors oui, elle aime Hugo, elle s'inquiète pour lui mais n'hésite pas une seconde à l'emmener avec elle.
Hugo, quand à lui, même si son but ultime est d’épauler son amie, il ne voit dans cette aventure que le plaisir de l’évasion, de la découverte d’autre horizon.

Par contre, le décor est une pure merveille, cette traversée de la France m’a totalement emportée, un peu comme si j’accompagnais Hugo et Joan dans la voiture.

Ce roman est une histoire que l’on vit plus que de la lire, on part en voyage avec les deux jeunes gens, on ressent la souffrance et la détresse de Joan, et ce, du début à la fin car l’auteur réussit à faire passer les émotions de ces personnages à travers ses mots.

Un roman à conseiller à tous nos adolescents.



2 commentaires:

  1. Il me tente beaucoup, je le vois partout et je lis seulement des avis positifs :)

    RépondreSupprimer