Découvrez les auteur belges

Découvrez les auteur belges
http://aufildespagesdenath.blogspot.be/2016/11/les-auteurs-belges-manon-elisabeth.html

samedi 11 février 2017

Le garçon qui courait





Titre : Le garçon qui courait
Auteur : François-Guillaume Lorrain
Editions Sarbacane
Collection Pépix
Pages : 224
Age : Dès 13 ans
Parution : 02/2017
Prix  : 15,50 €


  

Août 1936 : un jeune athlète vient de remporter le marathon aux J.O. de Berlin ; et pourtant, il semble bien triste sur le podium. Il cache son maillot japonais. Car Kiteï Son, alias Sohn Kee-Chung, vient de Corée, pays annexé par le Japon, et il a dû courir sous les couleurs de l’ennemi.
D’où vient-il ? Quelle a été son enfance, dans une petite ville près de la frontière chinoise ? Comment est-il devenu le coureur le plus endurant du monde ? Quelles épreuves a-t-il traversées – et quel sera son sort lorsqu’il devra rentrer dans une Corée sous le joug qui voudrait le fêter en libérateur ?…
de moins ! Tout ça est parfait, mais… comment fait-on pour sauver le monde ?


Une leçon d'histoire qui vous touchera en plein coeur.



Mon avis général sur l’histoire

Pour commencer, je remercie les éditions Sarbacane pour cette magnifique découverte.

Le courage, l’obstination, l’amour de son pays, la volonté, le dépassement de soi et encore bien d’autres qualités regorgent dans ce roman exceptionnel.

Avec Le garçon qui courait, les Editions Sarbacane frappent fort, très fort même. Ce roman est très touchant, c’est une véritable leçon de vie qui m’a touché en plein cœur.  L’histoire de Kee-Chung ne peut laisser personne insensible, surtout qu’elle est basée sur la vraie vie de Sohn Kee-Chung un jeune Coréen qui vivait en courant, il fut obligé de courir au jeux olympique avec le maillot Japonais qui avait annexé la Corée.

Toute sa vie, il s’est accroché à son pays, il croyait en lui ! L’histoire commence à l’enfance de Kee-Chung et parcoure sa vie entière, on découvre donc comment il s’est mis à courir, ce que ça lui a apporté de positif comme de négatif, son combat pour son pays, pour sa propre vie.

Un roman véritablement émouvant écrit avec tendresse et justesse. L’auteur sait happer le lecteur et l’intéresser à la vie de son héros, il nous donne envie de l’aimer et de le suivre. On vibre pour lui grâce aux mots de l’auteur qui ont le pouvoir de nous toucher et de nous emmener dans son univers.

Avec Le garçon qui courait, nous sommes complètement dépaysé, une invitation au voyage vers un pays plutôt méconnu et en même temps, il est une leçon d’histoire que l’on apprend plus vraiment à nos jeunes.

Le garçon qui courait mériterait de faire partie des livres à lire pendant sa scolarité. C’est une lecture à conseiller à tous nos jeunes.

Ce livre fait partie des livres qui vous suivront longtemps et que vous n'oublierez pas.



3 commentaires:

  1. Une de mes prochaines lectures, j'adore les livres de la collection Exprim' et je pense beaucoup aimer celui-ci aussi^^

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout et pour le coup, ça me donne envie !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis en train de le lire et pour l'instant, j'aime bien et c'est une lecture touchante :)

    RépondreSupprimer