Découvrez les auteur belges

samedi 13 août 2016

Seduced in the dark





Titre : Seduced in the dark
Auteur : CJ Roberts
Editions : Pygmalion
Nombre de pages : 500

Prix : 16,00 €

  

"Je sais que l'on m'observe. Il y a toujours quelqu'un. Quelqu'un qui essaie de me faire manger. C'est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m'est égal. Elle ne m'intéresse pas. Rien ni personne ne m'intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu'un qui m'observe. Toujours. Je veux partir d'ici, Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer."




Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

Quand je suis arrivée à la fin du premier tome j’ai su que je ne pourrais pas résisté à l’envie de lire la suite dès qu’elle sortirait. C’est chose faite !

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

Ouverture très sensuelle et mystérieuse.

Mon avis général sur l’histoire

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que j’ai une grosse préférence pour ce second tome.
Bien que le sujet soit identique au premier tome, que certaines scènes soient toujours aussi dérangeante et qu’on soit beaucoup plus plongé dans l’horreur de la traite des êtres humains, ce second tome est un concentré d’émotion en tout genre.  Des sentiments positifs et des négatifs, à tour de rôle, j’ai eu envie de frapper, de consoler, de sauver, de tuer certains personnages et même parfois toutes ces envies concernaient le même personnage. Vous l’avez compris, nos sentiments sont constamment contradictoires avec ce roman.

Le sujet est très dur et j’ai rarement vu des romans qui exploitaient ce sujet, pourtant, malheureusement la traite des être humains et le marché du sexe existe bel et bien. C’est peut-être ce qui est le plus difficile avec cette dualogie, le fait de savoir que ce que vit la pauvre Livvie arrive à de vraie jeunes filles ou jeunes hommes.
L’auteur nous plonge donc dans l’horreur subie par Livvie et si les scènes de sexe et de violence sont fréquentes, elles ne sont jamais gratuites. Chaque scène à son importance et son utilité dans l’histoire. Et ça, c’est vraiment un des gros points positifs du roman.

Ce roman n’est évidemment pas à mettre dans toutes les mains, surtout les plus jeune, et il faut choisir son moment pour le lire (si vous êtes déprimée, attendez d’aller mieux), mais pour celles (et ceux ?) qui le liront, sachez qu’il ne vous laissera pas indifférent.

Après nous avoir gratifié de suspens, de surprises, de découvertes et de révélations inattendues, l’auteur nous offre un final vraiment majestueux. Un final comme je les aime !

Mon avis sur les personnages

Les personnages principaux, comme dans le premier tome sont Livvie et Caleb. Mais ici, ils sont entourés de toutes sortes de personnages, du plus plaisant au plus détestable.
Livvie est incontestablement le personnage féminin le plus fort et intelligent que j’ai jamais rencontré et ce parmi tous les romans qu’il m’a été possible de lire. Cette jeune femme pourrait être complètement brisée par ce qui lui est arrivé mais grâce à sa force, elle survit et elle se bat pour ce qu’elle aime et ce en quoi elle croit.
Caleb quand à lui est toujours cet homme qui nous donne des sentiments ambigus et contradictoires mais le sentiment qui domine est l’amour, car oui, malgré toutes les horreurs qu’il a fait subir, on ne peut que l’aimer.

Mon avis sur le style de l’auteur
L’écriture de l’auteur est tout bonnement magnifique, elle est captivante, envoutante même. Elle parvient a nous maintenir dans son histoire et à ne pas nous lâcher car même si elle décrit des horreurs, elle le fait avec tellement de talent qu’on ne peut lâcher ce roman.


Mon avis sur le premier tome : Captive in the dark






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire