Nouveauté à découvrir

samedi 12 janvier 2013

La Vampire de Christopher Pike





Renseignements.

Broché: 1024 pages
Editeur : J'ai lu (5 décembre 2012)
Collection : J'ai lu Darklight

Prix :
Amazon : 16,15 €

Je remercie Louve du forum Mort Sure et les éditions J’ai lu pour ce partenariat

Résumé.

« Je m’appelle Alisa Perne, et malgré les apparences j’ai plus de 5000 ans. Oui, je suis une vampire, et la dernière de mon espèce. Pendant mon existence, j’ai fait bien des rencontres, côtoyé nombre d’ennemis et vécu des expériences hors du commun. Voici le moment d’en faire part, si toutefois vous êtes prêts à me suivre… »

La promesse, Sang noir, Tapis rouge, Fantôme, La soif du mal et Les Immortels : les aventures d’Alisa Perne ne vous laisseront pas de glace ! (6 tomes réunis en un seul !)

Mon avis.

En règle générale je ne lis jamais une saga entière d’un seul coup et si je ne savais pas pourquoi, là je sais. Autant quand je lis les différents tomes à des moments différents, les répétitions inévitables et compréhensible d’un tome à l’autre ne me gène pas, autant là, au bout de six, je ne peux plus voir un seul rappel.

Ces livres nous raconte l’histoire de Sita, une puissante vampire qui dès le début, et à de nombreuses reprises, nous annonce qu’elle est la dernière de son espèce.
L’histoire se passe aujourd’hui mais des retours en arrière sous fond historique nous entraînent 5000 ans en arrière, à l’origine du tout premier vampire.  Le côté historique de l’histoire permet au lecteur de comprendre Sita et de la connaitre plus en profondeur.  Malgré cela, je me suis quelques fois perdue dans ces retours en arrière, ne voyant pas toujours l’intérêt des explications données.
Au fil des six tomes, nous découvrons toute une panoplie de personnages amis ou ennemis.  Des personnages qui compteront et voudront aider pour Sita, d’autres qui voudront la détruire.  Le schéma est plutôt répétitif d’un tome à l’autre pour les trois premiers tomes.  Les idées de scénario sont plutôt originales et différentes des autres livres de cette catégorie, mais parfois elles sont d’une irréalité effarante.  Je sais que c’est un roman d’un genre totalement irréel et imaginatif, mais une certaine cohérence et logique devraient être quand même respecté.
Ici, l’auteur nous fait une démonstration de son imagination débordante avec un ennemi plutôt réaliste au début, puis apparaissent des ennemis de plus en plus fantasque, allant d’un vampire dont on ne comprend pas très bien l’origine (il y a bien l’histoire de sa naissance mais pourquoi vampire, ça c’est un mystère pour moi) aux extraterrestres (?) en passant par des divinités et autres.
De plus, l’auteur n’est tombé dans aucun cliché allant jusqu’à complètement changer le mode de création des vampires.
Toutefois, l’histoire est plutôt bien ficelée et elle nous entraine de plus en plus loin dans l’imagination de l’auteur jusqu’à nous amener à une fin plutôt surprenante.
L’écriture de l’auteur est plutôt agréable, fluide et légère.  L’auteur n’est absolument pas avare de détails dont il inonde le lecteur à loisirs.  Personnellement, un peu moins de détails n’auraient pas été pour me déplaire, mais le style léger de la plume de l’auteur fait bien passé le mélange de détails, d’imagination et de surprise.
Du côté des personnages.
Vu le nombre de personnages présents au fil des six tomes, je me contenterais de n’en évoquer que quelques uns brièvement : Seymour, on peut dire que c’est le coup de foudre amical entre eux dès la première rencontre.  Il est toujours là quand elle en a besoin et ses conseilles sont très précieux.  Son plus grand rêve à lui… devenir vampire ; Ray, jeune homme plein de vie qui menait une petite vie bien tranquille jusqu’à ce que son regard croise celui de Sita, il n’a rien demandé à personne et se retrouve bien malgré lui, vampire ; Joël, courageux agent du FBI qui va aidé Sita également au péril de sa vie ; Kalita, personnage ambigu, bon ou mauvais difficile à dire, c’est le personnage qui fera le plus souffrir Sita qui avait de grands espoirs avec elle mais c’est aussi la personne la plus importante dans la vie de Sita ; Yaksha, comment ne pas l’évoquer même si on n’en sait finalement très peu sur lui, si ce n’est que c’est le tout premier vampire et que c’est lui qui a transformé Sita.  Sita l’a d’ailleurs cru mort pendant des siècles mais il réapparait subitement dans sa vie, avec une seul idée, détruire Sita puis se suicider ; et je terminerais par Eddy, psychopathe qui a trouvé la solution pour devenir vampire.  Un vampire sain d’esprit c’est déjà quelque chose mais un vampire psychopathe c’est vraiment une catastrophe pour l’humanité.
Et Sita me direz vous.  Et bien la voici.
Personnellement, j’ai trouvé Sita très égoïste et égocentrique.  Mais bon quand on a 5000 ans, on peut peut-être être égoïste et égocentrique.  Elle souffre toujours de la perte de sa vie humaine et surtout de la perte de son mari et sa fille.  Oh ! Elle a aimé des hommes durant ces 5000 ans mais elle n’a jamais pu oublier Rama son mari.
C’est une personne consciente de ses qualités et de ses défauts.  Elle assume complètement les horreurs et les meurtres qu’elle a commis, c’est une vampire, ces défauts font partie de ce qu’elle est.  Mais son plus grand rêve c’est d’être une humaine comme les autres.
D’ailleurs, ses plus grands combats sont pour protéger l’humanité.

En bref : j’ai passé un bon long (très long) moment en compagnie de Sita mais j’aurais du espacer ma lecture pour en profiter pleinement.

Challenge :


3 commentaires:

  1. super chronique Cordelia ! Ravie que cela t'ai plu :D
    bisous ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je suis rendue au tome 3 de cette saga! Contente que tu ai aimé!

    RépondreSupprimer