Découvrez les auteur belges

lundi 5 juin 2017

Tu as promis que tu vivrais pour moi




Titre : Tu as promis que tu vivrais pour moi

Auteur : Carène Ponte
Editeurs Michel Lafon
Pages : 360
Parution : 1er juin 2017
Prix  : 18,95 €





Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…


Un roman sur l'amitié qui ne vous laissera pas indifférent



Mon avis général sur l’histoire

J’ai choisi ce livre car le quatrième de couverture m’a directement parlé, c’est exactement le genre de livre que j’aimerais, me suis-je dit.
Et bien, j’ignorais alors ce qui m’attendait...

Je me suis jetée sur le livre dès que je l’ai reçu (enfin dès que je suis rentrée de vacances puisqu’il est arrivé durant mon absence) et je n’ai pas pu résister longtemps avant de l’ouvrir.

Première magnifique surprise, l’auteur, Carène Ponte, a dédicacé son roman et sa dédicace ne laisse pas de doute sur ce qui nous attend « et si on prenait le risque d’être heureux ? », voilà de quoi me réjouir.

Deuxième surprise, au bout de quelques page, j’étais en larme. Bon d’accord, c’est pas pratique pour lire, mais le prologue est tellement un concentré d’émotion que je n’ai pu retenir mes larmes.

Je vous rassure tout de suite, ce roman n’a rien de larmoyant, c’est un concentré d’émotions en tout genre que l’auteur nous fait partager avec son héroïne, Molly.

Même si, au premier abord, on pourrait penser que ce livre est sur la vie de ceux qui reste après la mort d’un proche, c’est surtout une histoire d’amitié. Une histoire pleine de vie, de rire, de bonheur et d’émotion.

La promesse faite par Molly à sa meilleure amie, Marie, quelque jours avant sa mort, va bouleverser sa vie bien plus que ce à quoi elle s’attendait. Mais pourquoi Molly n’aurait-elle pas le droit d’être heureuse ? Et si, son bonheur a besoin d’un petit coup de pouce, est-ce mal ?

Marie connaissait Molly comme sa poche, elles étaient les meilleures amies du monde et Marie, de là-haut, fera tout son possible pour qu’elle soit très heureuse. Et de préférence, avec un John. Parce qu’une Molly, ça mérite un John !

J’ai adoré le roman de Carène Ponte, du début à la fin, chaque mot, chaque intension, chaque émotion m’ont transporté. L’auteur écrit avec une justesse rarement égalé, chacun de ses mots m’a touché en plein cœur, j’ai vécu l’histoire plus que je ne l’ai lue.

Carène Ponte, dans ses remerciements, dit qu’elle écrit pour faire passé un bon moment aux lecteurs, et bien, je vous garanti que l’objectif est bien atteint. Je n’ai pas encore lu son premier roman mais je n’ai qu’une envie, c’est de le découvrir.

Je remercie chaleureusement l’auteur pour la qualité de cette histoire qui a commencé par les larmes et fini par les larmes également mais qui m’a également donné le sourire et a réchauffé mon cœur à bien des moment, merci également pour la dédicace et un grand merci également à Camille des éditions Michel Lafon qui m’a permis de découvrir ce roman.

Alors, n’hésite pas, toi qui lis ces mots, si je t’ai convaincu, cours te procurer « Tu m’as promis que tu vivrais pour moi », et passe, toi aussi, un excellent moment en compagnie de Molly, Marie et les autres personnages.



4 commentaires:

  1. Tu donnes vraiment, vraiment envie de découvrir ce livre :D

    RépondreSupprimer
  2. Tu donnes vraiment envie de lire ce livre qui a l'air touchant en plus :)

    RépondreSupprimer
  3. Ohhh je note diiirect :) Merci pour ce bel avis !

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai qu'il me donne envie à chaque fois que je le vois celui-ci ;-)

    RépondreSupprimer