Découvrez les auteur belges

vendredi 23 juin 2017

Le phénomène Philomène




Titre : Le phénomène Philomène
Auteur : Emanuelle Cosse
Editeurs Sarbacane
Pages : 249
Parution : 7 juin 2017

Prix  : 10,90 €

  
Anatole et l’école, c’est une longue suite de rendez- vous manqués. Il faut dire qu’avec sa dégaine d’ado balourd et sa tignasse de cheveux qui lui tombent devant les yeux, il n’a pas l’étoffe d’un héros. Du moins, à première vue. Car en regardant mieux, on pourrait s’apercevoir qu’il a un sourire craquant et aussi un don …




  

Mon avis général sur l’histoire

Bonjour, je me présente, je m’appelle Juliette et je vais vous raconter l’histoire incroyable qui est arrivé à Anatole.
Anatole est un de mes camarades de classe, les autres ont tendance à se moquer de lui, mais moi je le trouve trop craquant.

Mais Anatole est toujours ailleurs, il parle même tout seul, ou pas si seul que ça en fait, mais ça, c’est le sujet de l’histoire.
Et je ne vais pas vous raconter l’histoire, enfin pas ici.

Voici un livre qui rendra le sourire à vos enfants. Tout d’abord, je pense que beaucoup se reconnaitront en Anatole car à un moment de notre vie, nous sommes tous en marge de la société.

De plus, l’aventure d’Anatole est super drôle, elle ne pourra que leur plaire et si vous avez un peu de temps, lisez le aussi, vous verrez qu’il est bon de retomber en enfance par moment.

Quand, autour de moi, on me dit « c’est pas pour les enfants ce que tu lis ? »
Je réponds, « Si, mais je veux être certaine que ce qu’ils lisent est bon pour eux ».  Et même si avec Sarbacane, je n’ai aucun doute, je préfère vérifier par moi-même.

Bon en vrai, j’adore ces histoires, et Le phénomène Philomène ne fait pas exception à la règle.

D’autant plus que ce roman sera le début de lecture fantastique dont ils raffoleront plus tard.

Emmanuelle Cosso, l’auteur, a un âme d’enfant et ça se sent. Elle donne le sourire et nous entraine dans un monde complètement à part.

Le phénomène Philimène, un livre que je vous conseille fortement.



2 commentaires:

  1. Je compte bien lire ce livre cet été et en plus, il semble pas mal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général, avec Sarbacane on est rarement déçu.

      Supprimer