Découvrez les auteur belges

jeudi 8 mai 2014

Tu seras partout chez toi




Prix : 15,50 €
Nombres de pages : 240
Editions Sarbacane
Public visé : dès 12 ans


Si tu dois t’en aller pour toujours, pars le matin, très tôt, comme Hansel et Gretel. Avant de m’abandonner, papa m’a dit « Tu seras partout chez toi ! » Mais, à 9 ans, on n’est pas costaud, même quand on se croit dur comme fer. À 9 ans, le pays que l’on chérit a le visage de « mon amoureuse ». Je le sais parce que j’ai 9 ans, et Yulia… Dieu que je l’aime ! Yulia, je la connais depuis le jour où on a coupé le cordon à mon nombril pour l’ancrer au sien. Donc, mon oiseau de fer a atterri de l’autre côté de la Terre, chez tata Belladone et tonton Chu-Jung. Mais « mon chez moi » je le retrouverai, quitte à faire les pires bêtises pour y aller ! Qu’importent les gorgones et les récifs, grâce à Lamia, la fille du voisin – le passeur du Styx –, je partirai…



Tu seras partout chez toi est un voyage surprenant qui viendra vous happer pour ne plus vous lâcher.

L’histoire que nous raconte Sény est tout simplement bouleversante.  Entamez avec lui son voyage, ses départs, ses peines et ses joies.
L’histoire est divisée en deux parties, afin de rendre le récit aussi réel que fantastique.

Je ne vais pas trop parler de l’histoire en elle même de peur de vous en dévoiler trop, car ce livre doit être découvert dans son intégralité.  Je trouve d’ailleurs très bien le fait que le quatrième de couverture ne nous révèle que très peu de chose sur l’histoire.

Impossible de ne pas s’attacher à Sény, ce petit garçon de 9 ans qui nous livre une partie de sa vie.  Ce petit garçon qui aime sa vie, sa famille, ses amis et son amoureuse et qui d’un seul coup se retrouve à des milliers de kilomètres de tout ce petit monde.  Sény est un petit garçon déterminé, intelligent, gentil, drôle et très attachant.  Vous l’avez compris j’ai totalement succomber à Sény.

Le récit nous permet de rencontrer toutes sortes de personnages tous aussi intéressant les uns que les autres.  Des personnages qui auront chacun une importance dans la vie de Sény, qui le guideront, l’aideront à passer les épreuves que la vie lui a réservé.

L’histoire est donc racontée par Sény, un petit garçon de 9 ans.  Le style d’écriture et le vocabulaire choisis par l’auteur est parfaitement adapté au langage d’un enfant de 9 ans avec tout ce qu’un petit garçon de cet âge peut avoir d’agréable ou « d’énervant ».  En effet, l’auteur n’hésite pas à se répéter, à se laisser distraire, à utiliser des mots ou expression comme un enfant de 9 peut les comprendre et les répéter.  Et si cela m’a surprise au départ, le récit n’en est que plus poignant, plus réaliste, plus juste.

C’est le premier livre que je lis de cette auteur et franchement, j’ai tout adoré.

Je remercie les éditions Sarbacane de m’avoir permise de faire cette belle rencontre.


4 commentaires:

  1. Ce livre est une petite merveille =D J'avais eu un beau coup de coeur pour.

    RépondreSupprimer
  2. Cela promet une histoire très touchante, et ça doit être intéressant de lire une histoire du point de vue d'un enfant de 9 ans (même si ça doit être perturbant au départ ^^)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me tente beaucoup. Je le note. Merci. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout mais le roman a l'air vraiment poignant. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer