Nouveauté à découvrir

dimanche 28 avril 2013

Un sentiment plus fort que la peur




Renseignements.

Grand format : 19,95 € chez Amazon
Editeur : Robert Laffont
Nombre de page : 440

Résumé.

Dans l’épave d’un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains.
Entraîné par l’énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme.
Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu’à toucher du doigt l’un des secrets les mieux gardés de notre temps.
Des personnages qui vous collent à la peau, un suspense haletant….


Mon avis.

La sortie d’un nouveau roman de Marc Lévy est toujours une joie pour moi, il était donc tout-à-fait impensable ne pas acquérir ce dernier.  Mais c’est ma binômette, Nemith qui m’a fait ouvrir ce livre pour notre challenge de ce mois d’avril et je l’en remercie.

Lorsque j’ai achevé Si c’était à refaire, j’ai pensé « et ensuite ?», et bien voilà « et ensuite » ce qui se passe dans la vie d’Andrew Stillman. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à retrouver ce personnage, ainsi que la femme de sa vie (même si c’est très peu), Valérie.


L’histoire se déroule sur un fond de trahison et de conspiration mais également de patriotisme, nous entrainant, une fois de plus, dans une course poursuite. Nous avons d’un coté, des personnes cherchent à tout prix à protéger un secret qui, dévoilé, serait le plus gros scandale que les Etats-Unis aient connu et , d’un autre, Suzy et Andrew qui, eux, cherche à le déterrer afin de laver l’honneur de la grand-mère de Suzy.  Un jeu de piste où le suspens est présent du début à la fin.

Marc Levy sait rendre ses personnages attachants même lorsque ceux-ci sont prêts à tout pour arriver à leur but ultime. Car, oui, Suzy se sert d’Andrew et le manipule et, oui, Adrew est un alcoolique pathétique qui rêve toujours du Pulitzer.  Mais ensemble, ils forment tellement une belle paire de « bras cassé » qu’on ne peut que les apprécier de plus en plus.

Surtout qu’au fond Suzy est une jeune femme, certes déterminée, mais qui a beaucoup de cœur et Andrew est un homme brisé mais qui est prêt à tout pour réparer ses erreurs et reprendre sa vie là où il l’a laissée ou plutôt avec celle à qui il a abandonné son cœur. C’est un homme courageux et un excellent journaliste et même s’il se rend compte que Suzy le manipule, l’appel du scoop est le plus fort.  Je lui ai également trouvé un côté plus sûre de lui, plus mature.

Le style de Marc Lévy est toujours égal à lui-même, on sent l’implication qu’il offre à ses romans, ses recherches et son imagination, le tout pour le bonheur de ses lecteurs.
Je suis totalement fan de son style d’écriture.

Un livre que j’ai beaucoup aimé mais qui ne sera pas dans mon top 3 des livres de Marc Lévy




En bref : Le courage n’est qu’un sentiment plus fort que la peur.

Cette lecture entre dans le cadre du challenge :
sur le forum Au fil des pages


5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Sept jours pour une éternité
      Toutes ses choses qu'on ne s'est pas dites
      Le voleur d'ombres

      Supprimer
  2. Je ne savais pas qu'on retrouvé Andrew, je crois que je vais me laisser tenter par ce dernier Levy du coup. Merci :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai encore jamais lu de Marc Levy... et je dois reconnaître que ce n'est pas dans mes priorités, même si je serais curieuse de découvrir ses livres.

    RépondreSupprimer