dimanche 11 décembre 2016

Chronique des vampires




Titre : Chroniques des vampires – Prince Lestat
Auteur : Anne Rice
Editions ichel Lafon
Nombre de pages : 524
Prix  : 20,50 €



Lestat a parcouru le monde de manière bien solitaire ces dernières années, ces compatriotes et amis l’ont cherché sans succès. Depuis quelques temps, une Voix lui parle, à lui et à d’autres vampires leur commanditant de tuer leur propre race. Récemment, Benji, le protégé d’Armand, tient une émission radio, prêchant pour le rassemblement et l’alliance de tous les vampires pour lutter contre un détracteur s’amusant à multiplier les massacres des vampires les plus jeunes. A côté de ça, Fareed et Seth, scientifiques et vampires, ont mis en place un programme de recherche sur la composition des vampires et cherchent à répondre scientifiquement à la question de « Qu’est-ce qui anime les vampires ? », ils multiplient les expériences dans ce but. Tout est lié pourtant et Lestat semble bien être le seul capable de gérer une telle crise, tous pense de la même façon, acceptera-t-il alors cette responsabilité ? et qui peut bien être cette Voix ?
  




Mon avis général sur l’histoire

Je remercie les Editions Michel Lafon de m’avoir permis de découvrir ce livre et par la même occasion Anne Rice.

Et oui, c’était mon premier roman d’Anne Rice, ça fait super longtemps que je regarde ses livres avec envie, les histoires de vampires j’adore ça.
Et puis j’adore le film « Entretien avec un vampire » qui est tiré d’un de ses romans. Malgré cela j’ai toujours hésité et n’ai jamais oser sauter le pas.
Quand Camille nous a proposé « Chronique des vampires – Prince Lestat » je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de découvrir Anne-Rice.

J’ai commencé ce livre dès que je l’ai eu et très vite, j’ai remarqué que je n’avançais pas, que j’étais vite distraite et ne parvenais pas à me concentrer sur ma lecture.

J’ai mis du temps à comprendre où l’auteur nous emmenait, la multitude de personnage m’a vraiment déconcertée et j’ai eu très difficile de suivre l’histoire.  Pourtant certain récit m’ont beaucoup plus et d’autres pas du tout, ce qui fait que je me suis retrouvée à mettre une éternité pour finir ce livre, ce qui n’est absolument pas dans mes habitudes.

Malheureusement, malgré le talent de l’auteur, ses formulations excellentes, un langage parfaitement adapté au roman, je n’ai pas du tout accroché au style d’Anne Rice, je dois même dire que je me suis souvent ennuyée.
Je suis certaine que son style doit plaire à un bon nombre de lecteur mais, personnellement, je suis passée à coté.



2 commentaires:

  1. C'est dommage que cette lecture soit un peu une déception pour toi parce qu'il a l'air pas mal ce livre :)

    RépondreSupprimer