mardi 27 octobre 2015

Les ombres s'amusent





Titre : Les ombres s’amusent
Auteur : Sylvie Ginestet
Nombre de pages : 107
Prix : 10,00 €



Seriez-vous prêt à suivre la voix qui s’élève du deuxième sous-sol ?

Louie avait un beau destin tout tracé.
Mais, c’était sans compter sur ce camion roulant si vite… un dimanche sur l’autoroute E411 !
Sur sa Harley, il pensait être invincible, mais il n’était qu’invisible…

Entre ses séances de rééducation et ses rendez-vous avec la psychologue, il explore les sous-sols de l’institut et y découvre une porte bleue.

Que se passe-t-il lorsque la porte se referme sur lui ?

Laissez-vous emporter par cette nouvelle originale et endiablée. .


Du pur fantastique au présent!


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

J’ai acheté ce livre au salon du livre de Blegny, j’avais déjà voulu l’acheter lors d’un précédent salon où j’avais été plus raisonnable, mais là, j’ai craqué. Le résumé et l'enthousiasme de Sylvie Ginestet pour présenter son livre m'ont fait oublié d'être raisonnable.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture est plutôt effrayante mais totalement dans le style et dans le ton de l’histoire. Et puis c'est Halloween :)

Mon avis général sur l’histoire

Le roman est écrit à la première personne, ce qui fait que dès le départ on est intégré à l’histoire, on entre de suite dans le sujet et on est parti pour dévorer une centaine de pages sans lever les yeux.
L’histoire est originale et vraiment très bien travaillée, elle nous emmène dans les sous-sols d’un institut de soin où l’on découvre une porte bleue, porte s’ouvrant sur une pièce étrange.  Tout au long de l’histoire, on va découvrir ce que cette pièce réserve à Louie.  Nous partageons ses angoisses, ses espoirs, ses doutes, ses craintes se surprenant même à avoir envie d’influencer ses choix.

Sylvie Ginestet a pris énormément de plaisir à écrire ce livre et cela se sent et se vit tout au long de notre lecture.  Elle nous offre ici un roman fantastique à vivre.

Les personnages.

Louie est un jeune homme à qui la vie sourit jusqu’au jour où il croise la route d’un camion roulant trop vite.  Se retrouvant cloué dans un fauteuil roulant, il rêve de l’instant où il pourra, à nouveau, se mettre debout et avancé.  En attendant, il suit le programme de l’institut de soin où il se trouve et, la nuit, sujet à des insomnies, il en visite les sous-sols.
Louie est un homme plein de vie qui a encore beaucoup de chose à faire et à offrir. C’est un homme auquel on s’attache et avec qui on vit parfaitement l’histoire.  C’est le compagnon idéal pour vivre cette aventure tantôt angoissante, tantôt terrifiante, tantôt fantastique.

Avis sur le style de l’auteur

L’exercice de style est ici parfaitement réussi, le livre est entièrement écrit à la première personne, ce que j’adore que cela permet au lecteur d’être complètement plongé dans le récit et au présent, ce qui renforce encore cette immersion.
La difficulté avec ces choix s’est qu’il faut captiver le lecteur dès le départ et pouvoir garder une fluidité tout du long. Et ici, je peux dire, paris gagné !

Ce roman permet également de découvrir une autre facette de Sylvie Ginestet, une facette plus sombre mais très attachante me donnant envie d’en découvrir encore plus.






2 commentaires:

  1. wow que dire sinon un grand merci Nathalie :)

    RépondreSupprimer
  2. Ouh ça a l'air vachement bien ce truc-là!Je le note!!!!

    RépondreSupprimer