jeudi 27 août 2015

La mort en tête




Titre : La mort en tête
Auteur : Sire Cédric
Editions Le pré aux Clercs
Nombre de pages : 554
Prix numérique : 19,90 €



Le duo d'enquêteurs, à présent incontournable, Svärta/Vauvert est de nouveau sur la brèche. Comme toujours, ils traquent sans relâche les tueurs psychopathes mais cette fois ils sont eux aussi les proies de malfaisants. Le suspens est à double sens, vous n'aurez pas une seconde de répit. Tout commence par la mort d'un enfant de huit ans au domicile d'un faux prêtre exorciste. Le désenvoûtement a tourné au drame. Eva, enceinte d'Alexandre Vauvert, se rend sur les lieux. Depuis quelques jours déjà, elle se sent observée, une impression désagréable, ou mauvais pressentiment ?  Elle sait que le danger rôde même si les mois qui viennent de s'écouler ont été plus doux que d'habitude. Sa relation amoureuse avec Alexandre s'est installée, il vient tous les week-ends à Paris, ils s'aiment, ils sont heureux. Eva ne lui dit rien de son appréhension, elle préfère garder pour elle cette nouvelle angoisse.


Dans quel cadre ai-je lu ce livre ?

C’est ma binôme Mélusine qui a choisi ce livre pour notre challenge binôme de ce mois d’août.

Qu’ai-je pensé de la couverture ?

La couverture est sombre, angoissante et intrigante, tout comme le texte.

Mon avis général sur l’histoire

Alors, là, encore une fois, Sire Cédric a fait fort ! Et c’est ces deux personnages fétiches qui se retrouvent en plein milieu de la tourmente car cette fois, ils n’ont pas une seconde de répits.  Dès les premières pages de l’histoire, Eva, enceinte de 4 mois, se retrouve face à un meurtrier psychopathe qui l’a prend pour cible.
L’auteur nous entraine dans une histoire complètement dingue, une course poursuite contre la mort, où le lien qui existe entre Eva et Alexandre est plus fort et plus utile que jamais.  Pour la dernière histoire dont ils sont les héros (sauf si l’auteur revient à ses amours plus tard), Sire Cédric les a vraiment gâté, rien ne leur est épargné et ce, jusqu’à la toute fin.
Et bien sur, quelle fin !

Les personnages

On s’attache aux personnages qu’on suit sur plusieurs romans, et c’était inévitable avec deux personnages aussi forts que Eva Svärta et Alexandre Vauvert, deux policiers atypiques aux méthodes pas toujours orthodoxes mais fort sympathiques.  C’est avec regret que nous les laissons à leur nouvelle vie.

Avis sur le style de l’auteur

Plus je lis du Sire Cédric, plus j’aime Sire Cédric.  L’auteur a un don incontestable pour entrainer les lecteurs dans son univers peuplé de psychopathes et de mystères.  Il nous fait frémir avec chacune de ses histoires et nous emprisonne dans son monde tout au long des pages de ses romans, nous laissons à bout de souffle.
Et le pire, c’est qu’on en redemande !



3 commentaires:

  1. J'adore cet auteur alors ton avis sur ce roman me tente beaucoup :D

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore eu le temps de decouvrir cet auteur. Il va falloir que j'y remédie.bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Nath, il faut absolument le découvrir <3

      Supprimer