dimanche 16 décembre 2012

La maison de Londres



Date de parution: 9 avril 2010
Nombre de pages: 356
Prix de vente: 18,90€ (version papier), 6,99€ (version numérique)
Collection: Sang d’Absinthe
RÉSUMÉ:
Londres, 1895.
Ruppert Haversham, Arthur Ruterford et Hubert Michel, trois vampires aux caractères aussi différents que marqués, tentent de vivre normalement malgré la malédiction dont ils s’estiment victimes. Affiliés à la puissante Maison de Londres, ils se retrouvent chargés de l’éducation d’un nouveau collègue, Donald Crump.
Malheureusement, ce dernier se révèle être une véritable calamité qui va mettre en péril l’organisation dont il est censé faire partie. Par sa faute, la guerre avec la Maison de Cardiff prend des proportions alarmantes et ses camarades sont contraints de rattraper ses bêtises.
Leurs pérégrinations vont les mener de Londres à Upper Plot, un village qui semble recéler la clé de leur problème… et même peut-être davantage.
Mon avis.
J'aime beaucoup la couverture de ce livre, on y sent de suite une ambiance intrigante.  La calligraphie choisie est tout simplement sublime.

Lydie Blaizot nous entraîne dans une histoire de vampires qui changent vraiment des autres histoires de vampires.  Elle n'a pas hésité à jeter tous les préjugés, ici pas de romance extravagante, pas de vampires au physique de gravure de mode, pas de crocs sortant à tout vents, ni de cadavre à tord et travers (même s'il y en a car c'est quand même une histoire de vampire). 
Les trois personnages principaux de ce roman sont des vampires aux caractères très différents mais totalement complémentaire et inséparables, raison pour laquelle on les appelle les trois mousquetaires.  Ils sont de classes sociales différentes et ils n'ont absolument pas le même parcours, un est médecin, un est un ancien militaire et le dernier est un notable un peu coincé, ce qui ne les empêche pas de cohabiter parfaitement et de s'adorer.  
L'intrigue est bien menée.  Un peu lente au début, elle s'accélère, tout comme mon intérêt, au bout de quelques pages.  Il n'y a aucune longueur ni lourdeur dans le récit et on fini par avoir du mal à s'arracher de sa lecture.  L'auteur nous entraîne dans une histoire de vampire haute en couleur, pleine d'humour et d'émotion diverse.  Les personnages sont intéressant et captivant.
L'écriture est fluide et le vocabulaire choisit est totalement adapté à l'époque de l'histoire ainsi qu'aux différents personnages.  L'auteur sait captiver son lecteur.

2 commentaires:

  1. Il a l'air pas mal et j'aime bcp la couverture !

    RépondreSupprimer
  2. il me tente bien je pense que je vais l'acheté en ebook !

    RépondreSupprimer