Découvrez les auteur belges

vendredi 31 août 2012

Bilan d'Août




- Incitation de Cécilia : terminé - Chroniqué
- Le voisin-M.A. Graff : terminé - Chroniqué
- Wings : terminé - Chroniqué
- Les gardiens de l'éternité 2 d’Alexandra Ivy : terminé - Chroniqué
- Paradise de Simone Elkeles : terminé - Chroniqué
- Les voisins d'à côté de Linwood Barclay : terminé - Chroniqué
- Vampire et indigne-Mary Janice Davidson : terminé
- Mercy ThompsonLa Marquedu Fleuve-Patricia Briggs : terminé - Chroniqué
- Leilan, les yeux de Leilan-Magali Segura : en cours
- Les Jardins secrets-Julie Bray : en cours 


Coup de cœur :

Paradise de Simone Elkeles

Les + :

Une très bonne surprise pour Les gardiens de l’Eternité, Viper que j’ai commencé avec appréhension suite à un avis mitigé pour le premier tome.  Celui-ci s’est révélé bien meilleur.
Des suites qui ne s’essoufflent après autant de tome pour Queen Betsy et Mercy Thompson que j’ai toujours autant de plaisir à lire.

Les - :

Un bon mois je n’ai rien à dire de négatif sur ces lectures.

Incitations de Cécila


Résumé
Ces vingt petites aventures sexuelles, croustillantes, salées ou sucrées, vous ouvriront les portes de la sensualité! Dans la voiture, dans l’escalier, avec son voisin, avec une femme, avec un homme, ou les deux. Monde secret, imaginaire, où tout est permis. Soupirs, douces extases! Laissez tomber les tabous, abandonnez-vous à un tourbillon de sensations agrémentées par le plaisir des mots. Ces incitations peu banales vous feront rire ou rougir, et peut-être même jouir!


Mon avis

Un grand merci à Karine d’avoir fait voyager ce livre et m'avoir permis de le découvrir.

J’ai découvert un style de lecture qui m’était entièrement inconnu. Surement par timidité, je n’avais jamais oser ce genre de lecture et lorsque que ce livre a été proposé en livre voyageur, je me suis dite « pourquoi pas ? ». Je craignais l’emploi de termes trop crus ou trop vulgaires mais l’avis de Karine m’avait déjà confortée sur ce point.

Et je vraiment apprécié cette lecture. Les petites histoires émoustillantes de se livre se lisent très facilement. J'ai quand même mis plusieurs jours pour le lire car une nouvelle à la fois me suffisait amplement. L'auteur écrit vraiment très bien, elle choisit ses mots pour être sensuels sans être vulgaire.

Une expérience à retenter sans aucun doute.

Les voisins d'à côté de Linwood Barclay


                                                       Résumé


La petite ville de Promise Falls est sous le choc : les Langley viennent d'être sauvagement assassinés. Qui pouvait en vouloir à cette famille en apparence tranquille ? Oui a bien pu commettre cet acte aussi barbare que gratuit ? Les rues de cette banlieue réputée paisible sont-elles encore sûres ? Seul témoin du drame : Derek Cutter, dix-sept ans, qui n'aurait jamais dû se trouver là. Alors que tous les regards se tournent vers cet ado déjà connu pour quelques méfaits, Jim Cutter, bien décidé à prouver l'innocence de son fils, va mener sa propre enquête et découvrir que 'certains sont prêt à aller très loin pour préserver les apparences... Faux-semblants, jalousies, convoitises, trahisons, rivalités, meurtres...


                                                       Mon avis

Après avoir lu deux romans de Linwood Barclay, je peux dire que, pour moi, c'est un des maîtres du thriller.

Imaginez : vos voisins se font assassiner, sous les yeux de votre fils, celui-ci est arrêté pour le meurtre en question. Vous décidez de tout faire pour sortir de votre fils de prison car vous savez qu’il est innocent et de votre enquête ressort tous les petits secrets bien gardés de votre ville. 

Derek est un jeune homme insouciant qui a une légère tendance à faire des bêtises idiotes mais sans grande gravité, comme tous les jeunes de son âge. Il finit par se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment et cela va complètement bousculer sa vie.

Ses parents, lui vouent un amour inconditionnel et sont prêt à tout pour l’aider. Ils ont, par le passé, traversé une épreuve qui a tendance à les poursuivre même s’ils font de gros effort pour laisser le passer derrière eux.

Le père de Derek est un homme fort et droit avec une morale implacable. 
La mère de Derek est une femme rongée par un terrible secret.

J’ai trouvé le père de Derek particulièrement attachant. C’est un homme comme on aimerait en avoir à ses côté, il a fort, protecteur, aimant et loyale.

L’intrigue est menée de mains de maître délivrant des détails au fur et à mesure que l'histoire avance, chaque détail, comme chaque personnage a son importance, rien est laissé à l'avenant. Le tout est bien ficelé et bien pensé et le dénouement inattendu et surprenant.

Tout ce que j'attends d'un bon thriller, un vrai régal.

mercredi 29 août 2012

Ma PAL du mois de Septembre





Pour le mois de septembre, j’aimerai lire les livres suivants:

Côté jardin (livre voyageur) :

La famille York, Cœur brisé : Lu et chroniqué

Les gardiens de l’Eternité, Styx :

Les sœurs de la lune, tome 1 (lecture commune) : Lu et Chroniqué

Les vampires de Chicago tome 1 :

Psy-Changeling, tome 2 :

Quatre filles et un jeans :

Un petit secret entre nous (livre voyageur) :

Livre non prévu :

Zippo de Mathieu Blais et Joël Caséus : Lu et chroniqué

L'inavouable secret de Clara de Elisabeth Bourgois : Lu et chroniqué

Et vous quel est votre programme ?


Mercy Thompson de Patricia Briggs

J'ai lu les cinq premiers tomes depuis un certain temps, trop pour vous présenter une chronique correcte, je me contenterai donc de vous les présenter et de ne mettre une chronique qu'à partir du sixième tome.

Petit sondage : Quel est votre tome préféré et quelle est votre couverture préférée?

Pour mois, le plus belle couverture c'est la dernière, je l'a trouve particulièrement réussie et mon tome préféré est le premier car il m'a fait découvrir Mercy.


« Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. » En effet, Mercy Thompson n’est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c’est une dure à cuire qui n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n’est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d’une bande de loups-garous, le minibus qu’elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d’enlèvement…

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède.


Mercy est peut-être d’une nature changeante, mais elle a la loyauté chevillée au corps ! Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.En revanche, le cœur de Mercy est, lui, tout aussi changeant que son apparence : il balance entre deux loups-garous. Mais ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si Mercy ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle…


Marsilia, la Reine des vampires de la région, a appris que Mercy l’avait trompée en tuant l’un des membres de son clan… et elle n’acceptera que le prix du sang pour venger cette trahison. La jeune coyote-garou vient de tomber sur un os, car la sentence qui pèse sur elle en fait la cible de toutes les créatures à la botte des vampires. Heureusement que Mercy peut compter sur Stefan et sur l’Alpha si sexy qui a juré de la protéger. Mais s’ils étaient menacés par sa simple présence ? Et si, pour les épargner, Mercy n’avait plus qu’un seul choix : partir ?


Mercedes Thompson, garagiste et coyote, unie à Adam, l’alpha de la meute de loup-garous locale se retrouve embarquée dans 3 aventures pour le prix d’une. 
Tout d’abord elle essaye de rapporter le livre magique à l’ami d’un ami qui a curieusement disparu. Elle a aussi du mal à s’intégrer dans la meute et surtout son co-locataire, Samuel, s’enfonce dans son malheur d’être un loup solitaire. Elle sera confrontée à des situations intenses dont un incendie, une tentative de suicide, une condamnation à mort et les retrouvailles entre deux anciens amants.



Mercy et Adam passent leur lune de miel au bord de la Columbia. Tout devrait être parfait, mais une présence
maléfique hante les eaux, emportant des vies innocentes.
Mercy est une marcheuse : elle peut voir les fantômes. Et voilà que l'esprit de son père, mort avant sa naissance, décide de lui rendre visite.
Il est temps pour elle de renouer avec son héritage pour affronter la diablesse de la rivière

Chronique.

La couverture. 

Encore une fois nous avons droit à une très belle couverture avec Mercy et ses tatouages toujours magnifiques. Je trouve seulement dommage qu’ils soient changes à chaque couverture, certains disparaissent, d’autres changent, mais ce n’est qu’un détail.
Les couleurs sont chaudes et agréables. 
Comme pour les tomes précédent, le titre est tout-à-fait adéquat et trouve sa justification à la lecture.

Mon avis. 

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé Mercy et Adam, il y avait bien longtemps que je l’attendais ce tome.

On en apprend beaucoup sur les origines de Mercy. Ce livre est un concentré d’information la concernant. Peut-être un peu trop pour un seul tome, certaines informations auraient pu nous être dévoilées au cours des tomes précédents, car, pour moi, à certains moments, la lecture m’était rendue difficile par cette abondance d’information. Ca fait une peu trop de "blabla" pour moi en un seul coup, même si les informations sont intéressantes.

Cette fois-ci, ce sont presque exclusivement Mercy et Adam qui sont les acteurs de l’histoire. On y découvre de nouveaux personnages mais les ceux que l'on connait et qu'on a eu l'habitude de découvrir et apercevoir au fil des tomes ne sont que vraiment très peu, voir pas du tout, présent.

Malgré tout, on prend plaisir à participer au voyage de noce très mouvementée, tout-à-fait à leur image, de nos deux héros. On sent la complicité qui existe entre eux et l'auteur nous fait bien ressentir les sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

Je trouve un peu dommage que le début de l’histoire soit complément éclipsée à partir du moment où ils partent pour leur voyage de noce, rendant insignifiant leur mariage et son organisation. 

Mercy est toujours aussi intrépide et volontaire, prête à sacrifier sa vie pour celle des autres. Elle nous montre une possessivité qu’on ne lui connaissait pas vis-à-vis d’Adam. Mais, elle est prête à se battre pour ne pas devenir une femme soumise et surprotégée par son Alpha de mari. De toute façon, elle n'en faire qu'à sa tête, c'est plus fort qu'elle.

Dans ce tome, Adam est plus vulnérable que dans les précédents, l’eau n’étant absolument pas un élément pour les Loup-garou. Il est évidemment toujours très amoureux de Mercy et à une tendance à la surprotégée, même s’il fait des efforts au point de la laisser risquer sa vie.

L’écriture de Patricia Briggs est toujours un régal, j’y ai adhéré depuis pas mal de temps maintenant et cela n’est pas près de changer.

J’ai passé un bon moment avec ce livre, même si ce n’est pas mon tome préféré.

mardi 28 août 2012

7 ans après de Guillaume Musso



                                                       Résumé

Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian. Tout les oppose, mais ils s’aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy. Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l’amour. Au terme d’un divorce orageux, chacun obtient la garde d’un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite. Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l’autre. Jusqu’au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans. Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais. Des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne. Un thriller implacable brillamment construit. Un couple inoubliable pris dans un engrenage infernal.


                                      Mon avis

Dès le début de l’histoire, on rencontre Camille, jeune fille de 15 ans, intelligente, cultivée, élevée de manière très stricte, fréquentant une des meilleures écoles de New York et son père, Sébastian, un homme très carré qui millimètre la vie de sa fille.  C’est un père possessif qui n’hésite pas une seconde à violer l’intimité de sa fille.
Ma première impression de Sébastian : mais quel con.

Ensuite arrive Nikki, jeune femme bohème et libre d’esprit, ex-femme de Sébastian, mère de Camille, qui reprend contact, après 7 ans de séparation houleuse, avec Sébastian car leur fils, Jérémy, jumeau de Camille, a disparu.
Contrairement à Camille, Jérémy a été élevé par sa mère qui prône l’indépendance et la confiance absolue, jusqu’à l’aveuglement.
Ma première impression de Nikki : mais quelle conne.

Jérémy a disparu, a-t-il fugué ou a-t-il été kidnappé ?
Assez rapidement, l’image qu’on a de Jérémy est loin d’être celle d’un ange, pocker, drogue. On apprend, par sa sœur, qu’ayant besoin d’argent il a « emprunté» 5000 dollars à son père, à son insu bien sur.
Fuyant certainement un grand danger, il est rattrapé par ses poursuivants à Paris.

Afin de retrouver leur fils, Sébastian et Nikki sont prêt à tout. Jusqu'a depasser la colere qu'ils ont l'un envers l'autre et s'envoler ensemble jusqu'à Paris.
Mais jusqu’à quand et où va les mener le jeux de pistes qui leur est imposer?

Avancant dans l'histoire, certain détail m'ont fait deviner une partie du dénouement mais le talent de Guillaume Musso est aussi dans la complexité des intrigues et lorsqu’on pense être arrivé au terme de l’histoire, et bien, non, c’est loin d’être si simple.

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux de cette histoire, deux parents complètement à côté de la plaque pour l’éducation de leur enfants mais rempli de bonne volonté.  Reconnaissant au fil du temps les erreurs qu’ils ont commises. Avec leurs enfants mais pas que ça.

Deux êtres que tout oppose et qui se sont pourtant trouvés, aimés mais qui se sont déchirés.
Deux personnes qui sont pourtant faites pour être ensemble car leur différences les complètes. 

Un style fluide, un suspens intense, un voyage inattendu, un livre qu’on dévore.

Wings d'Aprilynne Pike


                                               Résumé :

Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles – trop belles pour l’exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes. Dans ce récit extraordinaire de magie et d’intrigue, d’amour et de danger, toutes vos certitudes sur les fées seront transformées à jamais.

Un grand merci à Sandra pour ce livre voyageur

lundi 20 août 2012

Paradise de Simone Elkeles


Résumé


Un an après l'accident qui a failli lui coûter la vie, Maggie peut enfin retourner au lycée. Hélas, elle a perdu toute confiance en elle et semble incapable de retrouver sa joie de vivre. Car tout, dans la petite ville de Paradise, lui rappelle les conséquences du drame. Un garçon, pourtant, semble décidé à entrer dans sa vie. Un garçon qu'a priori, Maggie aurait préféré oublier...

Mon avis


Ce livre traite d’un thème difficile qui nous offre une histoire émouvante et bien ficelée. 

Les personnages principaux sont Maggie, jeune fille très forte qui survit tant bien que mal après l’accident qui lui a broyé les jambes, la privant ainsi d’une année de sa vie de jeune fille et de sa passion, le tennis, et Caleb, jeune homme plein de surprise et au caractère fort qui doit affronter sa nouvelle vie après une année passée en prison pour avoir conduit en état d’ivresse et broyer ainsi les jambes de Maggie.

Malgré l’horreur qu’est devenue sa vie depuis l’accident, Maggie s’accroche et décompte les jours qui lui reste avant son départ de Paradise pour aller étudier quelques mois en Espagne. Son projet de voyage est sa bouée de sauvetage car en plus de perdre une grande partie de sa mobilité, elle a également perdu toutes ses amies et surtout sa meilleure amie Léah, la sœur jumelle de Caleb. Maggie est quelqu’un de fort mais plus pour sa mère que pour elle-même, refusant que celle-ci vois à quel point elle est malheureuse.

Caleb, quand à lui, ne veut qu’une chose rentrer chez lui, reprendre sa vie là où il l’avait laissé un an auparavant et surtout oublier cet accident. Car, en fait, ce n’était qu’un accident.
L’ironie du sort fait que dans la vie on obtient toujours ce que l’on veut, ses parents sont complètement déboussolés par le séjour en prison de leur fils, sa sœur est devenue un zombie et ses amis ont tellement changés qu’il a du mal à les reconnaitre. Ou est-ce lui qui a changé ?

Caleb sous des apparences de « bad boy » va se révéler être quelqu’un de très attachant prisonnier d’un très lourd secret.

Ce deux jeunes gens que tout oppose est qui n’ont aucune envie de se rencontrer vont, par hasard, travailler tous les deux pour Mme Reynolds, une dame âgée qui va leur faire comprendre bien des choses. Obligé de se côtoyer Maggie et Caleb vont vite se rendre compte qu’ils sont loin de laisser l’autre indifférent.

Chaque page de ce livre nous fait partager les sentiments des personnages.

Ce livre est bien ficelé, l’écriture est fluide et imagée. Les émotions passent en nous sans aucune difficulté nous rendant les personnages encore plus attachants.

En dehors du côté romance de l’histoire, il y a une intrigue très bien menée avec beaucoup d’intelligence.

Bref, une histoire que ne laisse pas indifférent.

dimanche 19 août 2012

Starters





Résumé 

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix ! Le premier volet du thriller dystopique événement qui vous plongera au cœur d’une société dangereusement fascinée par les apparences, dans un avenir où la jeunesse est devenu le bien le plus convoité et une véritable marchandise.  

Mon avis  
Un mot sur la couverture :

Une couverture simple, très épurée voir aseptisée où est représenté une Starter. Le dos représente l’intérieur d’une puce électronique. Le 4ème de couverture ne nous donne que les règles que les Enders doivent respecter lorsqu’il loue un corps.

Mon avis:
Je ne sais pas pourquoi mais les premières pages ont été assez pénible, j’ai vraiment eu du mal a entrer dans l’histoire mais une fois les cinquante premières pages passées, j’ai été complètement absorbée par ma lecture.

J’ai trouvé le concept intéressent; la location de corps jeunes par des gens très âgés qui souhaitent retrouver la vitalité et la beauté qu’ils avaient quand ils étaient jeunes.

L’horreur dans laquelle se trouvent les jeunes qui ont perdus leurs parents pendant la guerre (guerre du genre bactériologique) et qui n’ont plus de grands-parents est impensable. Obligés de vivre caché, dans la rue en squattant des immeubles abandonnés, condamnés à volé pour se nourrir, attendant avec impatience leur majorité pour pouvoir travailler.

Et voilà, que pour ces jeunes gens complètement désespéré, se profile à l’horizon la promesse de jours meilleurs. Une firme, Prime Destination, leur promet une belle somme d’argent pour que des Enders prennent possession de leur corps pendant quelques jours.

Tout devrait être simple. Sauf que cela ne se passe pas comme prévu pour Callie. Elle se retrouve au milieu d’un combat qu’elle n’aurait jamais pensé devoir mener.

Si l’idée d’avoir deux personnes dans une même tête m’a fait penser au livre « Les âmes vagabondes », l’histoire tellement différente de Starter a permis que cette impression n’a durée qu’un instant.

La fin du livre est inattendue et l’effet escompté est là, nous avons envie de lire la suite et de découvrir qui est le Vieux.

Callie est très attachante, ne voulant que le meilleur pour son petit frère, elle se sacrifie malgré la peur qu’elle a de Prime Destination et lorsqu’elle se rend compte de l’horrible avenir que cette société s’apprête à offrir à ces jeunes, elle fait preuve d’un énorme courage et d’une volonté à toute épreuve. C’est une fille forte à qui la vie n’a pas fait de cadeau.

Ce livre se lit très facilement, l’écriture est efficace mélangeant émotion et action tout en légèreté pour faire passer un bon moment au lecteur. Et malgré le nombre de personnage qui en plus sont souvent deux personnes : le locataire et le loué, on ne s’y perd pas.


mercredi 15 août 2012

J'ai rêvé de courir longtemps





Résumé
Solitaire, obèse, alcoolique, dépressif, Smithy Ide se retrouve orphelin à quarante-trois ans. Sa vie aurait pu s'arrêter là. C'est là qu'elle va commencer. Il enfourche sa vieille bicyclette et, de New York à Los Angeles, il se met à pédaler, pédaler, pédaler... 
Ce roman pas comme les autres a bien failli ne jamais être publié. Découvert par Stephen King, qui a clamé haut et fort son enthousiasme, ce chef d'œuvre d'humour et de tendresse rencontre un immense succès aux Etats-Unis.

Mon avis :

L’histoire de ce quadragénaire obèse, alcoolique et déprimé est très touchante. Après la disparition de ses parents, dans un accident de voiture, Smithy Ide, apprend que sa sœur Bethany, dont les problèmes psychologique sont plus qu'évident, disparue depuis longtemps, est décédée et que son corps se trouve en Califormnie.

Sur un coup de tête, il enfourche sa veille bicyclette et entreprend un voyage de Rhode Island jusqu'en Californie, afin d’aller récupérer le corps de sa sœur.
Tout au long de se voyage, Smithy va faire de nombreuses rencontre, réapprendre à vivre et même à aimer. Il va s’étonner de perdre du poids et du plaisir qu’il prend à vivre plus sainement.

Son voyage est également agrémenté par ses échanges téléphoniques avec Martha, sa voisine, handicapée, qui est amoureuse de lui.

Le livre oscille entre présent et passé, permettant au lecteur de suivre le parcours de Smithy mais également de découvrir sa vie.

Le personnage de Smithy est très touchant et l’envie de mieux le connaitre est omniprésente.

Un livre très bien écrit qui se laisse lire facilement.

Merci à Kitoune de m’avoir fait découvrir cette belle histoire.

Véronika décide de mourir



Résumé

Une après-midi d'hiver, à sa fenêtre, une jeune femme observe la 
ville. Pour la première fois, son regard est serein. Veronika vient d'avaler quatre boîtes de somnifères. Elle ne veut plus subir l'insupportable monotonie des jours et l'angoisse des nuits. À l'hôpital psychiatrique où elle se réveille, elle apprend que sa mort n'est retardée que d'une semaine. Durant ce sursis, elle fait la connaissance de Zedka, la rêveuse philosophe, de la douce Maria et de son syndrome de panique, et surtout d'Eduard, le schizophrène mélomane, qui écoute la jeune femme des nuits entières lorsqu'elle joue au piano. Peu à peu s'élève en Veronika le désir nouveau de se livrer, "à un homme, à la ville, à la vie".

Mon avis. 

C’est très attiré par le résumé de ce livre que j’ai demandé à faire partie des lecteurs de ce livre voyageur.
L’histoire est émouvante et intéressante.
Les thèmes de la maladie mentale et du suicide peuvent paraître rébarbateurs mais ne le sont pas du tout ici car ce roman est plutôt positif.  L'auteur voyage dans diverse forme de folie de manière légère et réffléchie.
L’histoire en elle-même m’a beaucoup plu.

Malheureusement, la lecture de ce roman n’a fait que me confirmer que le courant ne passait vraiment pas entre l’auteur et moi.  Je n’accroche pas du tout à son style d’écriture.  Son écriture me donne la même impression que lorsque j’ai devant moi une personne qui parle sans cesse.

Merci à Kreen78 pour ce livre voyageur

Alice




Résumé

Alice a un mari, deux enfants, un chat, un job et tout va bien. Jusqu'au jour où son patron décide de la remplacer : " Trop vieille. " " TROP VIEILLE ? " A 41 ans ? Enfin non, 46, mais ça personne ne te sait... Alice appelle ses copines à la rescousse, entame un régime, songe parfois au Botox et à la chirurgie plastique... Mais non, la dictature de la jeunesse ne la mettra pas à terre ! Drôle et insolent, un livre jubitatoire pour toutes celles qui ne sont pas si vieilles et ne voient pas pourquoi elles le deviendraient.






Résumé.


Alice, la quarantaine fracassante, a enfin accepté son âge. « Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort »… Tu parles ! François, son mari, sa boussole, se détraque à son tour. Et s’il n’y avait que lui : l’épidémie gagne leurs amis. Tous sont pris d’une furieuse envie de repartir à zéro.
Coming out à la pelle, divorce-parties noyées dans le champagne, petits derniers pour la route, mariages improbables, liaisons fatales : la course au bonheur s’accélère. Et l’irrésistible Alice essaie, tant bien que mal, de garder la tête froide face aux tentations…
Chronique
Je remercie Louve du forum Mort Sure et les éditions J’AI LU pour ce partenariat.

La couverture.

Une couverture représentant une femme moderne à l’air fatigué devant un ordinateur portable et un verre de champagne, surmonté du titre écrit dans deux calligraphies différentes, une très douce pour « Alice et le » et une plus agressive et entièrement en majuscule pour « prince barbant ».
La couverture donne directement le ton du livre.  Alice est exaspérée par son prince…
Le quatrième de couverture est clair, pas de doute sur le côté drôle de l’histoire.
Personnellement, j’aime beaucoup cette couverture.

Mon avis.

Je me suis vraiment beaucoup amusée à la lecture de ce livre ayant de temps à autre un gout de vécu.
Un humour omniprésent.  Une fenêtre sur la vie de quadragénaire en mal d’aventure ou tout simplement sur la vie de monsieur et madame tout-le-monde cette histoire pourrait être la vôtre, surtout si vous avez 20 ans de vie commune.
On retrouve ici l’incompréhension des femmes face à ces martiens que sont les hommes qui est au moins équivalente à l’incompréhension des hommes face à leur femme.

 Les personnages.

Alice sort à peine d’une crise existentielle et pense reprendre sa vie en main maintenant qu’elle va mieux.  C’est une femme angoissée qui craint toujours le pire pour ses enfants et son mari.  Et quand l’impensable se produit, elle est toute retournée mais fait face comme elle peut.  C’est, au final, une femme forte qui sait ce qu’elle veut, même si pour comprendre ce qu’elle veut vraiment elle commet parfois des erreurs.  Elle n’a pas toujours une vision objective des choses, parle parfois trop et trop vite, ne réfléchi pas toujours avant d’agir et est parfois impulsive, ce qui la rend irrésistible.

François est à l’âge où les hommes se remettent en question, ont envie d’aventure et de changement.  Il ne sait pas se qu’il veut ni où il en est dans sa vie ce qui entraine des décisions pas toujours très judicieuses.

Camille et Ethan sont des adolescents qui, comme tous les ados, ne comprennent rien aux parents. Ils pensent que leurs parents sont des extraterrestres et complètement fous en plus.  Ils sont bien sur égoïstes.  Rien ne les atteint tant qu’on ne bouleverse pas leur petites vies en perçant leur jolie bulle.

Les amis d’Alice sont tous plus ou moins déjantés mais que serait la vie d’Alice sans eux.

Le style.

Ecris sous forme de chapitre très court comprenant chacun un évènement de la vie d’Alice dont le point de départ est la crise de la quarantaine que subit François, son mari.  Chaque chapitre se solde par la vision qu’en à Alice et éventuellement ce qu’elle doit faire pour résoudre ses évènement.
Un style d’écriture fluide, un choix de mots efficaces, un humour débordant.

Le tout nous offre une lecture facile, drôle et très agréable.

lundi 13 août 2012

Passion de sable


Résumé 


Lil, un colon de race blanche, ne se souvient pas de son passé. Mais, recueilli et
sauvé par une famille de nomades khmels, il sait qu'il leur doit la vie. Ainsi débute son
existence auprès de ceux auxquels l'envahisseur voue un mépris sans limite. 

Au fil des jours, Lil s'accoutume à la vie errante et découvre même le bonheur avec Ako,
un jeune garçon aux prunelles irrésistibles. Hélas, le voile de l'oubli dissimule des secrets
contre lesquels l'amour ne peut lutter...
Mon avis
'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire que j'ai dévorée. Tout le long de
l'histoire, on sent la véracité des sentiments. Qu'ils soient familiaux, "amitieux" ou
amoureux.
Les descriptions des lieux sont magnifiques. On est plongé dans les décors
comme s'ils défilaient devant nous, même mieux comme si on y était.

J'ai vraiment adhéré au style d'écriture de l'auteur, qui m'a complètement
submergée jusqu'à avoir du mal à m'arrêter de lire avant la fin.

Le fil de l'histoire est une magique histoire d'amour entre Lil et Ako. Deux
personnages qui se rencontre, par hasard, grâce à l'accident de Lil. On découvre
l'évolution des sentiments entre les deux personnages tout au long du roman.
L'auteur décrit sans pudeur et avec les mots justes la relation entre ces deux
hommes.
Je trouve que cette histoire appuie l'idée que l'amour est plus fort que tout. 

La naïveté des deux personnages face à des sentiments qui leurs était inconnu
est vraiment très belle.

J'ai trouvé les personnages très attachants.

Vous l'aurez compris j'ai adoré ce livre.

 

mercredi 8 août 2012

Le baiser de l'ange, tome 1







Résumé

Pour Ivy, les anges n’ont rien d’un mythe. Mais avec la mort de Tristan, l’amour de sa vie fauché par un terrible accident, Ivy perd la foi. Et sans cette foi, elle ne peut voir Tristan qui, maintenant devenu ange, fait pourtant son possible pour la contacter. Comment Tristan pourra-t-il avertir sa bien-aimée que le danger rôde ? Et comment lui fera-t-il comprendre qu’un assassin est à ses trousses ?


Mon avis

Pour commencer je remercie Ardanuel de m’avoir offert ce livre lors du swap de Saint-Valentin.

Ce premier tome de la triologie plante le décor de l’histoire.
Toute sa vie, Ivy a pu compter ses les anges pour la protéger, elle en est fortement convaincue mais le jour où son histoire d’amour avec Tristan qui tourne au drame lors d’un accident de voiture qui sera fatal à Tristan, elle perd complètement la foi.
Or, Tristan est devenu un ange et doit lui faire savoir mais comme elle ne croit plus, elle ne peut ni le voir ni l’entendre.

Une histoire bien menée.  Le livre est rempli de tendresse et d’émotion.  Ce premier tome se lit très rapidement, à aucun moment on ne se sent débarqué.  Le fil de l’histoire est bien mené.
Les personnages d’Ivy et Tristan sont attachant.  Chacun a perdu l’être qu’il aime, sur un plan différent puisque Ivy est vivante et Tristan mort.  On aborde le thème de l’amour plus fort que la mort, Tristan n’ayant rien perdu de l’amour qu’il a pour Ivy.
Dès que l’on comprend que l’accident de voiture n’était pas un accident, certains personnage me sont apparut comme coupable idéale.

Une lecture agréable qui me donne envie de lire la suite.